Effets à l’Est de Diano Marina


SECTEUR EST DE DIANO MARINA

SAN BARTOLOMEO AL MARE (province d’Imperia)
Superficie : 1 000 ha - Alt. : 26 m
Latitude : 43° 55’ 00" Nord - Longitude : 08° 06’ 30" Est
Population : 993 habitants en 1881 - 2 964 habitants

Les effets
Non connus


CERVO (province d’Imperia)
Superficie : 339 ha - Alt. : 66 m
Latitude : 43° 55’ 00" Nord - Longitude : 08° 07’ 00" Est
Population : 954 habitants en 1881 - 1 174 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Distante de cinq kilomètres de Diano Castello, cette localité a encore moins souffert. On raconte qu’à quatre kilomètres, au hameau de San Pietro, la secousse n’a même pas été ressentie.
Nombre de victimes : 1 mort – 4 blessés [1].


ANDORA (Province de Savona)
Superficie : 3 161 ha - Alt. : niveau de la mer
Latitude : 43° 57’ 00 Nord - Longitude : 8° 10’ 00 Est
Population : 1 950 habitants en 1881 – 7 186 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Toutes les constructions furent fortement fissurées alors que l’ancienne tour ronde resta intacte. Le nombre de maisons détruites est important surtout dans le hameau de Lates. Le séisme fit au total deux morts et dix-sept blessés [2]. Selon un état des dégâts publié en 1897 dans le mémoire de Giuseppe Mercalli ; 186 maisons sont habitables, 133 habitables après réparation, 52 ruinées ou à démolir.
Nombre de victimes : 2 morts – 16 blessés [1].

Remarque
Les hameaux de San Pietro, San Bartolomeo, San Giovanni, Castello, Rollo, Conna, Colla Micheri, dépendent d’Andora.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 371 maisons, 14% ont été ruinées ou sont à démolir, et 36% habitables après réparation. Le bilan des effets du séisme sur le bâti de cette commune permet d’envisager de nombreux dégâts de degré 3 à 5 qui justifie une intensité de VII - VIII.


LAIGUEGLIA (Province de Savona)
Superficie : 278 ha - Alt. : niveau de la mer
Latitude : 43° 58’ 00 Nord - Longitude : 8° 10’ 00 Est
Population : 1 129 habitants en 1881 - 2 072 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état partiel des dégâts publié dans le mémoire de Giuseppe Mercalli, il y a eu 5 maisons en ruines ou à démolir, 82 habitables après réparations et 86 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 173 maisons 3% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, et 47% des dégâts de degré 2 et 3 qui justifient une intensité de VI – VII.


ALASSIO (Province de Savona)
Superficie : 1 730 ha - Alt. : 6 m
Latitude : 44° 00’ 00 Nord - Longitude : 8° 10’ 00 Est
Population : 5 517 habitants en 1881 - 11 268 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Selon la presse française, le séisme a causé de grands dégâts matériels, des accidents déplorables et une panique énorme. On déplore 5 morts, et beaucoup de blessés [2]. Selon un état partiel des dégâts il y aurait eu 32 maisons en ruines ou à démolir, 196 habitables après réparations et 230 habitables immédiatement.
Nombre de victimes : 4 morts – 3 blessés [1].

Remarque
Les localités de Caso, Moglio et Solva dépendent d’Alassio.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 458 maisons, 7% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, et 43% des dégâts de degré 2 à 3 et environ 50% des dégâts de degré 1 à 2. Ce bilan justifie une intensité de VII - VIII.


ALBENGA (Province de Savona)
Superficie : 3 651 ha - Alt. : 5 m
Latitude : 44° 03’ 00 Nord - Longitude : 8° 13’ 00 Est
Population : 5 304 habitants en 1881 - 23 588 habitants au 31 décembre 2005.

Les effets
Les habitants ont dû abandonner la ville car la plupart des maisons menacent de s’écrouler. La grande tour et une partie de la maison du comte Cepelloni se sont écroulées [3]. Toutes les maisons ont beaucoup souffert, une compagnie du génie procède à la démolition des maisons qui menacent de s’écrouler [4].

Remarque
Les hameaux de Bastia, Campochiesa, Leca, Lusignano, Salea, San Fedele dépendent d’Albenga.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Le récit laisse apparaître des dégâts de degré 4 voire 5 qui justifient une intensité de VIII.


BASTIA D’ALBENGA (province de Savona)
Superficie : ha - Alt. : m
Latitude : 44° 03’ 00 Nord - Longitude : 8° 13’ 00 Est
Population : habitants en 1881 - habitants

Les effets
Nombre de victimes : 3 blessés

Remarque
Ce hameau dépend d’Albenga

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Les informations ne sont pas suffisantes pour définir l’intensité.


CAMPOCHIESA
Superficie : ha - Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Nombre de victimes : 2 blessés

Remarque
Ce hameau dépend d’Albenga

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Les informations ne sont pas suffisantes pour définir l’intensité.


CERIALE (province de Savona)
Superficie : 1 121 ha - Alt. : niveau de la mer
Latitude : 44° 05’ 00 Nord - Longitude : 8° 14’ 00 Est
Population : 1 074 habitants en 1881 - 5 769 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon les effets publiés dans le mémoire de Mercalli, 3 maisons sont ruinées ou doivent être démolis, 23 devront subir des réparations et 78 pourront être habitées immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 104 maisons, 3% ont subi des dégâts de degré 4 à 5 et 22% des dégâts de degré 2 à 3, 75% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI - VII


LOANO (Province de Savona)
Superficie : 1 346 ha - Alt. : 5 m
Latitude : 44° 07’ 00 Nord - Longitude : 8° 15’ 00 Est
Population : 4 278 habitants en 1881 - 11 482 habitants au 31 décembre 2006.

Les effets
La petite ville de Loano a été oubliée par tout le monde. On n’a pas eu, il est vrai, a déclarer dans cette localité les désastres de Diano Marina, il n’y a pas de victime, mais toutes les maisons ont été terriblement éprouvées. Beaucoup se sont écroulées, plusieurs menacent ruine et toutes sont très endommagées [4].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
On peut supposer selon le récit des dégâts de degré 4 qui justifient une intensité VII.


PIETRA LIGURE (province de Savona)
Superficie : 967 ha - Alt. : niveau de la mer
Latitude : 44° 09’ 00 Nord - Longitude : 8° 18’ 00 Est
Population : 2 448 habitants en 1881 - 9 144 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Nombre de victimes : 2 blessés

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Les informations ne sont pas suffisantes pour définir l’intensité.


CALIZZANO (province de Savona)
Superficie : 6 321 ha - Alt. : 647 m
Latitude : 44° 14’ 00 Nord - Longitude : 8° 07’ 00 Est
Population : 2 955 habitants en 1881 - 1 597 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique que 5 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 64 devront subir des réparations et 191 peuvent être habitées immédiatement [1].

Remarque
Les hameaux de Caragna, Mereta et Vetria dépendent de Calizzano.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 260 maisons, 2% subiront des dégâts de degré 4 voire 5, 25% des dégâts de degré 2 à 3, 73% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI – VII.


BARDINETO (province de Savona)
Superficie : 2 960 ha - Alt. : 1 389 m
Latitude : 44° 11’ 00 Nord - Longitude : 8° 08’ 00 Est
Population : 1 155 habitants en 1881 - 664 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Le mémoire de Mercalli mentionne que 5 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 23 devront subir des réparations et 159 peuvent être habitées immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 187 maisons, 3% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 12% des dégâts de degré 2 à 3, 85% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI - VII


TOVO SAN GIACOMO (Province de Savona)
Superficie : 958 ha - Alt. : 47 m
Latitude : 44° 10’ 00 Nord - Longitude : 8° 16’ 00 Est
Population : 1 630 habitants en 1881 - 2 408 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique que 13 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 36 devront subir des réparations et 130 peuvent être habitées immédiatement [1].

Remarque
Bardino Nuovo et Bardino Vecchio dépendent de Tovo san Giacomo

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 179 maisons, 7% subiront des dégâts de degré 4 voire 5, 20% des dégâts de degré 2 à 3, 73% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


BARDINO NUOVO (Province de Savona)
Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique que 5 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 11 devront subir des réparations et 116 peuvent être habitées immédiatement.
Nombre de victimes : 1 blessé [1].

Remarque
Le hameau de Bardino Nuovo dépend de Tovo san Giacomo.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 132 maisons, 4% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 8% des dégâts de degré 2 à 3, 88% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI - VII.


BARDINO VECCHIO (Province de Savona)
Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique que 2 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 9 devront subir des réparations et 78 peuvent être habitées immédiatement [1].

Remarque
Le hameau de Bardino Vecchio dépend de Tovo san Giacomo.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 89 maisons, 2% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 10% des dégâts de degré 2 à 3, 88% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI - VII.


MAGLIOLO (province de Savona)
Superficie : 1 918 ha - Alt. : 270 m
Latitude : Nord - Longitude : Est
Population : 1 154 habitants en 1881 - 813 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique que 2 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 17 devront subir des réparations et 112 peuvent être habitées immédiatement [1].

Remarque
Les localités de Canova, Melogno et Isallo dépendent de Magliolo.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 131 maisons 2% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 13% des dégâts de degré 2 à 3, 85% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI – VII.


CALICE LIGURE (province de Savona)
Superficie : 1 936 ha - Alt. : m
Latitude : 44° 12’ 00 Nord - Longitude : 8° 18’ 00 Est
Population : 1 690 habitants en 1881 - 1 525 habitants en décembre 2006

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique 3 maisons ont été ruinées ou devront être démolies, 163 devront subir des réparations et 141 peuvent être habitées immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 307 maisons moins de 1% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 53% des dégâts de degré 2 à 3, 46% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


FINALMARINA (province de Savona)
Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Le mémoire de Mercalli indique qu’une maison a été ruinée ou devra être démolie, 6 devront subir des réparations et 170 peuvent être habitées immédiatement. Nombre de victimes : 1 blessé [1].

Remarque
La structure urbanistique s’articule en plusieurs pôles qui n’ont été réunifiés qu’en 1927. Finalmarina qui constitue la zone urbanisée du tourisme balnéaire de masse. Finalpia située plus à l’est, entre Varigotti et Finalmarina. Finalborgo le bourg médiéval de Finale, l’ancien centre historique qui conserve encore ses anciennes fortifications du quattrocento. Les localités de Finalborgo, Finale Marina, Finale Pia, Gorra,Olle, Perti, Monticello, Calvisio, Verzi, Le Mànie,S.Bernardino, Varigotti, dépendent de Finale Ligure.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 286 maisons, on déplore une seule maison ruinée de degré 4 ou 5, 40% des dégâts de degré 2 et 3, 59% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI – VII.


FINALBORGO (province de Savona)
Alt. : m
Latitude : 44° 10’ 00 Nord - Longitude : 8° 21’ 00 Est

Les effets
Le mémoire de Mercalli précise que 26 maisons ont été ruinées ou bien devront être démolies, 102 devront subir des réparations et 283 peuvent être habitées immédiatement.
Nombre de victimes : 7 blessés [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 411 maisons, 6% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 25% des dégâts de degré 2 et 3, 69% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


FINALPIA (province de Savona)
Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Le mémoire de Mercalli précise que 27 maisons ont été ruinées ou bien devront être démolies, 94 devront subir des réparations et 62 peuvent être habitées immédiatement.
Nombre de victimes : 2 morts – 1 blessé [1]

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 183 maisons, 15% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 51% des dégâts de degré de 2 et 3, 34% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII – VIII.


NOLI (Province de Savona)
Superficie : 900 ha - Alt. : 2 m
Latitude : 44° 12’ 00 Nord - Longitude : 8° 25’ 00 Est
Population : 1 929 habitants en 1881 – 2 965 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
A Noli, le spectacle est le même qu’à Diano Marina. Cette charmante petite bourgade si fière de son castel et de ses portes, est en piteux état. Le séisme provoqua la mort de seize personnes et fit dix-sept blessés. Tous les habitants se réfugièrent au milieu des champs [4]. Le maire demanda à Savone, des troupes et des provisions [2]. Selon un état partiel des dégâts il y aurait eu 67 maisons en ruines ou à démolir, 64 habitables après réparations et 165 habitables immédiatement.
Nombre de victimes : 16 morts – 17 blessés [1].

Remarque
Les localités de Tosse et de Voze dépendent de Noli.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 296 maisons, 23% ont subi des dégâts de degré 4 exceptionnellement 5, et 22% des dégâts de degré 2 à 3, 55% des dégâts de degré 1 à 2. Ce bilan justifie une intensité de VIII.


VEZZI PORTIO (Province de Savona)
Superficie : 969 ha – Alt. : m
Latitude : 44° 13’ 00 Nord - Longitude : 8° 22’ 00 Est
Population : 894 habitants en 1881 – 776 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon un état partiel des dégâts on déplora 22 maisons en ruines ou à démolir, 99 habitables après réparations et 54 habitables immédiatement.
Nombre de victimes : 1 mort – 1 blessé [1].

Remarque
Les localités de Magnone, Portio, San Filippo et San Giorgio dépendent de cette commune.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 175 maisons, 13% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 57% des dégâts de degré 2 à 3, 30% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII - VIII.


SPOTORNO (Province de Savona)
Superficie : 814 ha – Alt. : m
Latitude : 44° 14’ 00 Nord - Longitude : 8° 25’ 00 Est
Population : 1 370 habitants en 1881 – 4 136 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli 11 maisons ont été ruinés ou bien à démolir, 28 habitables après réparations et 277 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 316 maisons, 4% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 9% des dégâts de degré 2 à 3, 87% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


BERGEGGI (Province de Savona)
Superficie : 345 ha – Alt. : 0 à 110 m
Latitude : 44° 15’ 00 Nord - Longitude : 8° 27’ 00 Est
Population : 655 habitants en 1881 – 1 228 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli 4 maisons ont été ruinés ou bien à démolir, 103 habitables après réparations et 55 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 162 maisons, 2% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 64% des dégâts de degré 2 à 3, 34% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI – VII.


SEGNO (province de Savona)
Alt. : m
Latitude : Nord - Longitude : Est

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, 7 maisons ont été ruinées ou bien seront à démolir, 52 seront habitables après réparations [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
L’état publié dans le mémoire de Mercalli justifie une intensité de VII.


VADO LIGURE (Province de Savona)
Superficie : 2 338 ha - Alt. : 12 m
Latitude : 44° 16’ 00 Nord - Longitude : 8° 26’ 00 Est
Population : 2 922 habitants en 1881 – 8 282 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Ce bourg, distant de cinq kilomètres de Savona, quatre crevasses parallèles, d’environ 100 m de longueur chacune, dirigées du nord-ouest au sud-est se sont ouvertes dans un terrain marécageux, à 300 m de la plage. Sur quelques points, l’ouverture des crevasses serait assez large pour passer le bras. Le terrain s’est abaissé de 25 cm sur leurs bords. Une cinquième crevasse perpendiculaire aux précédentes, mesure 200 m de longueur. Les habitants affirment que, lors de l’ouverture de ces crevasses, ils virent distinctement en sortir une éruption fangeuse. Une autre crevasse se serait manifestée sur la route du col d’Altare [5]. Un autre phénomène curieux, s’est produit en mer. En effet le Commandant du vapeur Guadeloupe, de la société Transatlantique, voyageant de Genova à Marseille et se trouvant par 43°45’ de latitude nord et 5°39’ de longitude est, ressentit à 6h du matin, deux fortes secousses, comme si le navire eût touché un écueil. Le commandant fit ralentir la machine et examiner la cale. Vers 8 h, le navire ressentit une autre secousse moins sensible. Ces secousses correspondaient parfaitement à celles qui causèrent les destructions sur le littoral [5].

Selon un état des dégâts publié en 1897 dans le mémoire de Giuseppe Mercalli ; 254 maisons sont habitables, 35 habitables après réparation, 15 ruinées ou à démolir.
Nombre de victimes : 1 blessé [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, sur 304 maisons, 5% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 12% des dégâts de degré 2 à 3, et 83% des dégâts de degré 1 à 2, ce qui justifient une intensité de VI - VII.


QUILIANO (province de Savona)
Superficie : 4 946 ha – Alt. : m
Latitude : 44° 18’ 00 Nord - Longitude : 8° 25’ 00 Est
Population : 4 154 habitants en 1881 – 7 285 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli 11 maisons ont été ruinées ou bien devront être démolies, 29 habitables après réparations et 67 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 107 maisons, 10% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 27% des dégâts de degré 2 à 3 et 63% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


MILLESIMO (province de Savona)
Superficie : 1 500 ha – Alt. : 429 m
Latitude : 44° 22’ 00 Nord - Longitude : 8° 12’ 00 Est
Population : 1 631 habitants en 1881 – 3 332 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, 1 maison a été ruinée ou bien devra être démolie, 5 habitables après réparations et 15 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
En fonction du nombre d’habitants on peut estimer à 400 le nombre de maisons, les dégâts demeurent donc faible 1,5% de bâtiments endommagés environ qui justifient une intensité de VI – VII


COSSERIA
Superficie : 1 373 ha – Alt. : 516 m
Latitude : 44° 22’ 00 Nord - Longitude : 8° 14’ 00 Est
Population : 910 habitants en 1881 – 1 062 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, 1 maison a été ruinée ou bien devra être démolie, 11 habitables après réparations et 34 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
En fonction du nombre d’habitants on peut estimer à 200 le nombre de maisons, 5% ont subi des dégâts de degré 2 à 3, cela justifie une intensité de VI - VII


SAVONA (Province de Savona)
Superficie : 6 500 ha - Alt. : m
Latitude : 44° 18’ 00 Nord - Longitude : 8° 29’ 00 Est
Population : 29 379 habitants en 1881 – 61 766 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Bâtie en partie sur une plage sablonneuse, Savona a vu ses édifices tellement détériorés qu’une seconde secousse lui eût fait courir les plus grands dangers. Certains ouvriers qui travaillaient au bord de mer au moment de la catastrophe, racontèrent que le sable fumait. Un quart des habitations furent détruites, le bureau télégraphique s’écroula [2]. Deux maisons de quatre étages, situaient dans la rue Untoria, s’effondrèrent entraînant ses occupants sous les décombres. Plus loin, le toit de l’église de la Madone est tombé [6]. Dans l’après-midi, une nouvelle oscillation fit s’écrouler une maison de la rue Forni [2]. On déplora en tout une dizaine de morts et une quinzaine de blessés. La population fuit la ville, les gens partent camper sur les collines avoisinantes, errent ça et là. Autour des feux, ils font cuire les aliments qu’ils ont pu emporter, tandis que d’autres personnes, logent dans des wagons. Les jours suivant virent l’arrivée du Ministre des Travaux Publics, deux mille tentes furent mis à la disposition des habitants [4].
Nombre de victimes : 10 morts – 15 blessés [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Selon le récit 15% des maisons auraient été endommagées avec des dégâts de degré 4 voire 5 qui justifient une intensité de VIII.


ALBISSOLA Marina (Province de Savona)
Superficie : 320 ha - Alt. : 3 m
Latitude : 44° 20’ 00 Nord - Longitude : 8° 30’ 00 Est
Population : 1 920 habitants en 1881 – 5 680 habitants au 31 décembre 2005

Les effets
Selon Stanislas Meunier, aide naturaliste au Muséum de Paris, de passage dans la région, indiqua que près d’Albissola également fort éprouvé, la voie de chemin de fer tout comme la route de terre, sont traversées de crevasses ouvertes, un pont s’est même écroulé. On voit les ruines disparaître en même temps que le sol s’élève. Meunier précise qu’il y a une influence manifeste de la roche superficielle... Les points ruinés sont constitués par des lambeaux détritiques : poudings pliocènes, sables quaternaires, etc. Au contraire, les localités moins éprouvées sont sur la roche massive calcaire, schiste, granit. Le naturaliste conclura sur le fait qu’il s’agit là d’une observation analogue aux constatations antérieures effectuées au cours du tremblement de terre d’Andalousie en 1884 [5].

Selon un état des dégâts publié en 1897 dans le mémoire de Giuseppe Mercalli ; 55 maisons sont habitables, 118 habitables après réparation, 6 ruinées ou à démolir.
Nombre de victimes : 3 morts – 10 blessés [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, sur 179 maisons, 3% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 66% des dégâts de degré 2 à 3, et 31% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VII.


ALBISSOLA SUPERIEUR (province de Savona)

Les effets
Selon un état des dégâts publié en 1897 dans le mémoire de Giuseppe Mercalli ; 119 maisons sont habitables, 71 habitables après réparation, 2 ruinées ou à démolir [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Selon l’état publié dans le mémoire de Mercalli, sur 192 maisons, 1% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 37% des dégâts de degré 2 à 3, et 62% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI – VII.


CELLE LIGURE (province de Savona)
Superficie : 962 ha - Alt. : m
Latitude : 44° 21’ 00 Nord - Longitude : 8° 33’ 00 Est
Population : 2 335 habitants en 1881 - 5 470 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon un état des dégâts publié en 1897 dans le mémoire de Giuseppe Mercalli ; 42 maisons sont habitables immédiatement, 208 habitables après réparation, 8 ruinées ou à démolir [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Sur 258 maisons, 3% ont subi des dégâts de degré 4 voire 5, 81% des dégâts de degré 2 à 3 et 16% des dégâts de degré 1 à 2 qui justifient une intensité de VI - VII


VARAZZE (province de Savona)
Superficie : 4797 ha - Alt. : 5 m
Latitude : 44° 22’ 00 Nord - Longitude : 8° 35’ 00 Est
Population : 8 146 habitants en 1881 - 13 780 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Selon l’état des dégâts publié dans le mémoire de Mercalli, 1 maison a été ruinée ou devra être démolie, 13 maisons pourront être habitables après réparation, et 57 habitables immédiatement [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Selon le nombre d’habitants les maisons sont beaucoup plus nombreuses, ce qui permet de constater que les effets sont limités. Sur 71 maisons, une seule a subi des dégâts de degré 4 voire 5 et 19% des dégâts de degré 2 à 3 qui justifient une intensité de VI – VII.


COGOLETO (province de Genova)
Superficie : 2 036 ha – Alt. : 4 m
Latitude : 44° 23’ 00 Nord - Longitude : 8° 38’ 00 Est
Population : 2 572 habitants en 1881 – 9 126 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Nombre de victimes : 1 blessé [1].


GENOVA (province de Genova)
Superficie : 24 300 ha - Alt. : 20 m
Latitude : 44° 24’ 39 Nord - Longitude : 8° 55’ 56 Est
Population : 289 234 habitants en 1881 – 615 686 habitants au 31 décembre 2006

Les effets
Le tremblement de terre a surpris les danseurs en plein bal masqué. Une terrible panique s’ensuivit le lustre oscillait, beaucoup de chandelles se sont éteintes. Le calme revenu les masques se sont remis à danser. Les rues se trouvèrent tout à coup, envahies par une foule d’habitants partie en hâte de leur lit [7]. Plusieurs maisons s’écroulèrent et des familles se trouvèrent sans abri. Un retrait de la mer a été observé en plusieurs points du littoral, notamment à Genova, Savona, Final Marina, Diano et Porto Maurizio. Pendant la journée du 26 février, un bateau, qui avait besoin de réparations, se préparait à entrer dans le bassin de carénage, lorsqu’il fut empêché par le retrait des eaux. Celles-ci aurait baissé de 35 cm tout comme à Savona.

Selon Arturo Issel la ville de Gênes a été secouée avec violence par le tremblement de terre qui a produit quelques lésions dans un petit nombre de maisons [8].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Il est indiqué dans le texte que plusieurs maisons s’écroulèrent, il s’agit probablement d’une information générale sur les faits observés dans la zone affectée. Il faut en fait s’en tenir aux indications d’Arturo Issel qui permettent d’attribuer une intensité de VI.


Source documentaire

- Levret Agnès Grunthal G : Cahier du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie – volume 19 – l’Echelle Macrosismique Européenne – année 2001


[1] Mercalli Giuseppe : I terremoti della Liguria e del Piemonte, Napoli 1897 (Istituto Nazionale de Geofisica de Roma).

[2] L’Eclaireur du Littoral : Extrait du journal du 26 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[3] L’Eclaireur du Littoral : Extrait du journal du 27 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[4] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 27 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[5] La Nature : Revue des Sciences quinzième année, 1er semestre (bibliothèque Université de Paris).

[6] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 26 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[7] L’Eclaireur du Littoral : Extrait du journal du 25 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[8] Arturo Issel note « sur le tremblement de terre de la Ligurie » Comptes rendus de l’académie des sciences 1887 – tome 104 p. 662 à 664


Commentaires

l'actualité Azurseisme

4 février - Séisme en Martinique

Un séisme de magnitude 5.7 Mw (source Centre Sismologique Euro-Méditerranéen C.S.E.M.), magnitude (...)

18 janvier - Nombreux séismes en Italie centrale

Selon l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV), depuis la journée du 18 (...)

7 janvier - Séisme dans le Morbihan

Selon un communiqué du Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.), un séisme (...)

30 décembre 2016 - Bonne Année 2017

Avec plus de 100 000 visiteurs cette année, je vous remercie pleinement pour votre fidélité et (...)

29 décembre 2016 - Bilan 2016

Bilan de l’année 2016 Sur l’ensemble du territoire d’observation d’Azurseisme (47 000 km2), (...)