Séisme du lac de Garde


Séisme du lac de Garde en Italie

mercredi 24 novembre 2004

Un séisme de magnitude 5,2 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit mercredi 24 novembre à 22 h 59 GMT en Lombardie tout proche de la localité de Gardone Riviera en bordure du lac de Garde. Cette secousse a été ressentie sur une aire très étendue à travers le nord et le centre de l’Italie, comme à Gênes en Ligurie, à Turin, à Milan, également dans le Val d’Aoste, à Venise et même dans le quartier Saint-Roch à Nice soit à 340 km de distance. A Monaco selon le laboratoire, l’amplitude maximale enregistrée a été supérieure à celle du séisme d’Algérie qui avait été nettement ressenti sur la Principauté. L’épicentre du séisme a été localisé dans la région de Brescia, entre les communes de Vobarno, Salo, Treiso Bresciano, Toscolano Maderno et Gardone Riviera. Une réplique d’une magnitude 3.4 s’est produite le 29 décembre à 22 h 40 GMT.

Les effets :

Cinq personnes ont été légèrement blessées et des bâtiments ont été endommagés par ce tremblement de terre qui a provoqué la panique chez de nombreux habitants.

JPEG - 75 ko
Carte macrosismique
Zone touchée par le séisme du 24 novembre 2004 à proximité du lac de Garde et situé à 100 kilomètres à l’est de Milan
(Infographie réalisée par André Laurenti)

Dégâts commune par commune :

Preseglie, Gardone Riviera, Vobarno, Salò, Odolo, Toscolano Maderno et Sabbio Chiese sont les communes les plus affectées par le tremblement de terre. La Préfecture a fait le point de la situation de la zone intéressée et précise qu’il n’y a eu que des blessés légers et signale aucune perte humaine.

ODOLO : Nombreux dégâts aux édifices, 2 habitations évacuées, les 15 personnes qui les occupaient ont toutes été évacuées vers le gymnase de l’école.

SABBIO CHIESE : dans le hameau de Clibio, des éboulements se sont produits sur la route communale n°4 sans toutefois toucher les habitations. Par crainte de nouvelles chutes, il a été décidé par la commune l’évacuation de 50 personnes.

SALÒ : les dégâts sur les édifices sont éparses. La caserne des pompiers a été évacuée, le siège médical et l’hôpital dans lequel 14 patients du département de psychiatrie ont été transférés à Gavardo. De nombreuses personnes ont volontairement abandonné leur habitation. La Croix Rouge italienne accueille les sinistrés sous un chapiteau.

SAN FELICE DEL BENACO : légères lésions à quelques habitations.

VOBARNO : nombreuses maisons endommagées, beaucoup de personnes ont abandonné leur domicile dans le hameau de Pompegnirio 15 personnes ont été évacuées et installées dans un autocar.

GARDONE RIVIERA : nombreuses lésions aux habitations, vitrines des commerces brisées, la maison de cure du hameau de Fasano a été évacuée, 16 personnes hospitalisées ont été transférées à l’hôpital de Desenzano et 22 autre à l’hôpital Civil de Brescia. Environ 60 personnes ont été installées dans le gymnase du centre sportif.

TOSCOLANO MADERNO : Lésions variables aux habitations.

ROÈ VOLCIANO : dégâts sur les habitations, diverses évacuations volontaires, certaines personnes ont préféré passer la nuit dans les voitures.

PRESEGLIE : neuf habitations ont été évacuées, les 35 personnes qui les occupaient dont 2 enfants, ont été installés dans des établissements communaux. 40 autres personnes ont été aussi évacuées dont 26 ont été installées dans les locaux de la commune.

VESTONE : 7 personnes d’une maison endommagée ont été installées chez des proches parents.

BEDIZZOLE : évacuation de 3 personnes de leur habitation qui est endommagée.

A Milan, des habitants paniqués se sont précipités dans la rue. Un homme a été blessé par la chute de débris de verre dans le centre-ville.

Dans les différentes localités touchées par ce séisme, des tentes ont été installées sur les terrains de football pour accueillir les habitants trop effrayés pour rentrer chez eux.

Sismicité historique :

Cette zone a déjà été touchée par un séisme avec le tremblement de terre de Salo de 1901. En effet, le 30 octobre 1901 à 14 h 59 GMT une forte secousse endommagea diverses localités situé dans la partie occidentale du lac de Garde. Ce séisme fut ressenti sur une aire importante comprenant les régions de Lombardi, du Trentino Piemont, d’Emilia-Romagna, de Ligurie, et enfin d’une partie de la Toscane.

Sources documentaires : I.N.G.V.


Commentaires

l'actualité Azurseisme

4 février - Séisme en Martinique

Un séisme de magnitude 5.7 Mw (source Centre Sismologique Euro-Méditerranéen C.S.E.M.), magnitude (...)

18 janvier - Nombreux séismes en Italie centrale

Selon l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV), depuis la journée du 18 (...)

7 janvier - Séisme dans le Morbihan

Selon un communiqué du Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.), un séisme (...)

30 décembre 2016 - Bonne Année 2017

Avec plus de 100 000 visiteurs cette année, je vous remercie pleinement pour votre fidélité et (...)

29 décembre 2016 - Bilan 2016

Bilan de l’année 2016 Sur l’ensemble du territoire d’observation d’Azurseisme (47 000 km2), (...)