Effets sur la vallée du Var supérieur


SÉISME LIGURE DU 23 FÉVRIER 1887

Les travailleurs saisonniers constituaient un groupe important dans l’ancien comté de Nice. Ils fournissaient un complément de main-d’œuvre indispensable à la population locale occupée aux travaux agricoles. Venus des régions pauvres et peuplées du Piemont et de la Ligurie, ils s’emploient dans le haut pays comme ouvriers. Dans ce secteur on a utilisé les matériaux disponibles sur place. La pierre était extraite dans la majorité des cas à proximité des chantiers. Sa nature et son aspect varient selon les lieux. Sa mise en œuvre, reste simple en apparence. Par souci d’économie, les maçons associaient sans exception, moyen et gros blocs, les éclats issus de la taille servant de blocage. L’emploi de cette technique donnait aux façades et aux murs une authentique qualité esthétique. La plupart des constructions possédaient des chaînage d’angle en gros blocs de pierre. Pour ce qui concerne le mortier, le plus répandu était le mortier à la chaux, confectionné au fur et à mesure des besoins par les utilisateurs eux-mêmes. Les planchers étaient réalisés soit totalement en bois soit, en éléments horizontaux sur lesquels était déversé une coulée de mortier contenant des blocs de pierre de petite taille et différents débris de matériaux solides (tuiles, briques…) Cette définition des bâtiments ordinaires et traditionnels que l’on rencontre dans le secteur de la vallée supérieure du Var et de ses affluents permet de suggérer une classe de vulnérabilité A, même si certains bâtiments varient entre A et B.


MALAUSSENE
Superficie : 1 948 ha - Alt. : 410 m
Latitude : 43° 55’ 51" Nord - Longitude : 07° 07’ 43" Est
Population : 342 habitants en 1877 - 175 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 169 dont 78 principaux – 66 secondaires – 25 vacants – avant 1949 nb. 39

Cadastre Napoléonien
Section : C1DEV Malaussene

Les effets

Les dégâts furent sans importance, à l’exception d’une grande quantité de tuiles qui tombèrent des toits des maisons. Aucun accident ne fut signalé [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
Les dégâts annoncés sont suffisants pour justifier une intensité de V, mais pas assez pour une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1, avec comme intensité V.

JPEG - 50.5 ko
Village de Malaussène
Il est situé sur un ensellement à 410 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

MASSOINS
Superficie : 1 213 ha - Alt. : 400 m
Latitude : 43° 56’ 33" Nord - Longitude : 07° 07’ 32" Est
Population : 202 habitants en 1877 - 145 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 92 dont 57 principaux – 29 secondaires – 6 vacants – avant 1949 nb. 42

Cadastre Napoléonien
Section : B3DEV Le Village

Les effets

Dans ce village, vingt-quatre maisons ont été fortement endommagées dont huit sont pratiquement inhabitables [2]. La voûte de l’église a été crevassée en divers endroits et la chapelle de la Carette menace ruine. La "maison d’école" a également souffert des réparations urgentes devront être effectuées [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
La moitié du village a été fortement endommagée. Le récit ne mentionne pas d’effondrement, malgré tout on peut envisager en tenant compte de la proportion élevée de maisons endommagées, une classification de dégâts certes sensibles à très importants de degré 3 à 4, mais avec comme intensité VII à VIII.

JPEG - 50.3 ko
Village de Massoins
Il est situé sur un ensellement à 400 m d’altitude sur les hauteurs du fleuve Var.
(Photos : André Laurenti)

VILLARS-SUR-VAR
Superficie : 2 527 ha - Alt. : 432 m
Latitude : 43° 56’ 17" Nord - Longitude : 07° 05’ 52" Est
Population : 845 habitants en 1877 - 553 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 421 dont 223 principaux – 152 secondaires – 46 vacants – avant 1949 nb. 137

Cadastre Napoléonien
Section :F3 La Ville

Les effets

La population a ressenti la première secousse à 5 h 55. On ne déplora de sérieux à Villars que l’écroulement d’une maison inhabitée à cause de sa vétusté déjà ancienne [2]. Autrement beaucoup d’habitations ont été lézardées et quelques cheminées sont tombées [1].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont largement suffisants pour justifier une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts modérés à sensibles de degré 2, exceptionnellement 3 avec comme intensité VI – VII.

PNG - 482.5 ko
Village de Villars-sur-Var
Il est situé sur un replat à 432 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

THIERY
Superficie : 2 224 ha - Alt. : 1 050 m
Latitude : 43°58’45" Nord - Longitude : 07° 01’ 52" Est
Population : 226 habitants en 1877 - 93 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 92 dont 43 principaux – 48 secondaires – 1 vacant – avant 1949 nb. 30

Cadastre Napoléonien
Section : D2 Le Village

Les effets

On ne déplore que quelques fissures légères [4].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont à peine suffisants pour justifier une intensité de V, mais pas assez pour une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1, avec comme intensité V.

JPEG - 60.1 ko
Village de Thiery
Il est situé sur une crête dominante à 1 050 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

TOUET-SUR-VAR (Touët de Beuil)
Superficie : 1 498 ha - Alt. : 340 m
Latitude : 43° 56’ 53" Nord - Longitude : 07° 00’ 25" Est
Population : 429 habitants en 1877 - 445 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 339 dont 176 principaux – 110 secondaires – 53 vacants – avant 1949 nb. 89

Cadastre Napoléonien
Section : A4 Le Village

Les effets

Quelques habitations ont été lézardées et des cheminées sont tombées [5]. Le journal "Le Phare du Littoral" en date du 24 février 1887, insista sur un fait curieux ; l’abondante source du village qui servait de fontaine et que les pluies diluviennes d’octobre et novembre 1886 n’avaient point troublé, a coulé aussitôt épaisse d’une couleur roussâtre pendant trois heures [6].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont largement suffisants pour justifier une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts légers à modérés de degré 1 à 2, avec comme intensité VI.

JPEG - 82.7 ko
Village de Touët-sur-Var
Il est situé sur un versant à 340 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

PUGET-THENIERS
Superficie : 2 145 ha - Alt. : 415 m
Latitude : 43° 57’ 25" Nord - Longitude : 06° 53’ 39" Est
Population : 1403 habitants en 1877 - 1 533 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 947 dont 622 principaux – 221 secondaires – 104 vacants – avant 1949 nb. 259

Cadastre Napoléonien
Section : BDEV La Ville, Feuille unique développement
Section : B La Ville, Feuille unique

Les effets

Dans l’ensemble les dégâts ont été insignifiants. La façade d’un colombier et quelques plafonds sont tombés ou se sont lézardés. Aux alentours dans les campagnes, des toitures se sont effondrées. Lors des trois premières secousses, les eaux des fontaines sont arrivées troubles et rougies comma celle de la Roudoule par temps d’orage. Elles ont repris leur couleur ordinaire que le 24 au matin (6). Il fut difficile d’apprécier la direction des ondes. Elles s’orientèrent du Sud-Est au Nord-Ouest et leur durée ne dépassa pas les trente secondes. Il en fut de même pour la seconde secousse (7).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont largement suffisants pour justifier une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts légers à modérés de degré 1 à 2, avec comme intensité VI.

JPEG - 80.3 ko
Village de Puget Théniers
Petite ville de Puget-Théniers située en fond de vallée à 415 m d’altitude en bordure du fleuve Var.
(Photos : André Laurenti)

PUGET-ROSTANG
Superficie : 2 246 ha - Alt. : 700 m
Latitude : 43° 58’ 29" Nord - Longitude : 06° 55’ 06" Est
Population : 202 habitants en 1877 - 114 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 98 dont 51 principaux – 47 secondaires – 0 vacant – avant 1949 nb. 17

Cadastre Napoléonien
Section : C1DEV Le Village

Les effets

On ne déplore que quelques fissures légères (4).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1 avec comme intensité V.

JPEG - 61.7 ko
Village de Puget-Rostang
Il est situé sur un versant à 700 m d’altitude.
(Photo : Francis Argelich)

AUVARE
Superficie : 1 827 ha - Alt. : 1 100 m
Latitude : 43° 59’ 20" Nord - Longitude : 06° 54’ 32" Est
Population : 140 habitants en 1877 - 44 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 21 dont 17 principaux – 4 secondaires – 0 vacant – avant 1949 nb. 6

Cadastre Napoléonien
Section : C1 Le Village

Les effets

On ne déplore que quelques fissures légères (4).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1 avec comme intensité V.

JPEG - 71.7 ko
Village de Auvare
Il est situé sur un replat à 1 100 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

LA CROIX-SUR-ROUDOULE
Superficie : 3 006 ha - Alt. : 800 m
Latitude : 43° 59’ 18" Nord - Longitude : 06° 52’ 33" Est
Population : 518 habitants en 1877 - 97 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 130 dont 55 principaux – 66 secondaires – 9 vacants – avant 1949 nb. 46

Cadastre Napoléonien
section C2 la ville

Les effets

On ne déplore que quelques fissures légères (4).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1 avec comme intensité V.

JPEG - 47.5 ko
Village de la Croix-sur-Roudoule
Il est situé sur une crête dominante à 800 m d’altitude
(Photo : Francis Argélich)

SAINT-LEGER
Superficie : 461 ha - Alt. : 1 000 m
Latitude : 44° 00’ 02" Nord - Longitude : 06° 49’ 45" Est
Population : 130 habitants en 1877 - 65 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 70 dont 31 principaux – 34 secondaires – 5 vacants – avant 1949 nb. 12

Cadastre Napoléonien
Section : B1DEV Le Village

Les effets

L’école qui était toute récente a été lézardée en plusieurs endroits. La maison Doubet a eu une partie de la toiture ainsi que plusieurs planchers écroulés. Aucun autre dommage ne fut signalé (8).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont suffisants pour justifier une intensité de VI mais pas assez pour une intensité de VII. On peut retenir une classification de dégâts légers à modérés de degré 2, avec comme intensité VI.

JPEG - 71.5 ko
Village de Saint-Léger
Il est situé sur un versant à 1 000 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

DALUIS
Superficie : 4 003 ha - Alt. : 800 m
Latitude : 44° 01’ 28" Nord - Longitude : 06° 48’ 36" Est
Population : 401 habitants en 1877 - 132 habitants en 1999
80 bâtiments environ en 1887 dont 18 au hameau des Plans et 14 au quartier de la Salette
Etat des logements en 1999 : 104 dont 54 principaux – 50 secondaires – 0 vacant – avant 1949 nb. 24

Cadastre Napoléonien
Section : D4DEV1 Le Village

Les effets

Quatre secousses ont mis en émoi toute la population. L’église paroissiale qui se trouve perchée sur un rocher au plus haut du village à proximité des ruines d’un ancien château féodal présente des lézardes de 15 à 20 cm et les murs menacent de s’effondrer (7). Il est probable que l’église se soit par la suite écroulée, comme le laisse supposer la presse des jours suivants où il est dit qu’il ne reste debout que les deux murs du maître autel. Ceux-ci menacent de s’effondrer sur les maisons situées en contre bas. On apprend également qu’un affaissement du terrain serait à l’origine des ces dégâts.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

On ne dispose d’aucune information sur l’état des maisons du village, ce qui ne permet pas de décider avec certitude d’un degré d’intensité. On peut envisager une valeur approximative de VI.

JPEG - 60.7 ko
Village de Daluis
Il est perché dominant à 800 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

SAUZE
Superficie : 2 777 ha – Alt. : 1 365 m
Latitude : 44° 05’ 19 Nord – Longitude : 06° 50’ 08 Est
Population : 237 habitants en 1877 – 100 habitants en 1999
État des logements en 1999 : 90 dont 44 principaux – 43 secondaires – 3 vacants – avant 1949 nb. 23

Cadastre Napoléonien
Section : A3 La Ville
Section :B1 Sauze-Vieux
Section : C1DEV Ville-Talle

Les effets

Absence d’information

JPEG - 61.9 ko
Village de Sauze
Sauze est situé sur un ensellement à 1 365 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

PEONE
Superficie : 4 859 ha - Alt. : 1 200 m
Latitude : 44° 07’ 07" Nord - Longitude : 06° 54’ 33" Est
Population : 660 habitants en 1877 - 679 habitants en 1999
État des logements en 1999 : 2104 dont 327 principaux – 1726 secondaires – 51 vacants – avant 1949 nb. 106

Cadastre Napoléonien
Section : H La Ville, Feuille unique

Les effets

Absence d’information

JPEG - 47.8 ko
Village de Péone
Il est situé sur un versant à 1 200 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

GUILLAUMES
Superficie : 8 702 ha - Alt. : 800 m
Latitude : 44° 05’ 29" Nord - Longitude : 06° 51’ 15" Est
Population : 1154 habitants en 1877 - 587 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 981 dont 269 principaux – 640 secondaires – 72 vacants – avant 1949 nb. 136

Cadastre Napoléonien
Section : E2 La Ville
Section : C4DEV Bouchonières
Section : P5 Amen

Les effets

Absence d’information

JPEG - 75.7 ko
Village de Guillaumes
Il est situé en fond de vallée à 800 m d’altitude en bordure du fleuve Var.
(Photos : André Laurenti)

CHATEAUNEUF D’ENTRAUNES
Superficie : 2 991 ha - Alt. : 1 300 m
Latitude : 44° 07’ 45" Nord - Longitude : 06° 49’ 58" Est
Population : 253 habitants en 1877 - 56 habitants en 1999
60 bâtiments environ en 1887
Etat des logements en 1999 : 70 dont 19 principaux – 46 secondaires – 5 vacants – avant 1949 nb. 12

Cadastre Napoléonien
Section : B2DEV Le Village

Les effets

Aucun dégât appréciable ne fut déploré (2).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

On peut envisager une intensité de IV.

JPEG - 54.6 ko
Village de Chateauneuf d’Entraunes
Il est perché dominant situé à 1 300 m d’altitude.
(Photos : à gauche Francis Argélich, à droite André Laurenti)

VILLENEUVE D’ENTRAUNES
Superficie : 2 820 ha - Alt. : 950 m
Latitude : 44° 07’ 15" Nord - Longitude : 06° 47’ 46" Est
Population : 276 habitants en 1877 - 73 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 123 dont 42 principaux – 72 secondaires – 9 vacants – avant 1949 nb. 26

Cadastre Napoléonien
Section : A4DEV Villeneuve d’Entraunes
Section : A6 Villeneuve d’Entraunes
Section : C2 Eneaux

Les effets

Le séisme, dira-t-on, a secoué les maisons et les meubles avec un bruit pareil à celui du tonnerre. Les dégâts sont minimes seules deux mauvaises cheminées se sont écroulées (5).

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont suffisants pour justifier une intensité de V mais pas assez pour une intensité de VI. On peut envisager une classification de dégâts négligeables à légers de degré 1 avec comme intensité V.

PNG - 480 ko
Village de Villeneuve d’Entraunes
Il est situé sur un versant à 950 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

SAINT-MARTIN D’ENTRAUNES
Superficie : 4 005 ha - Alt. : 1 047 m
Latitude : 44° 08’ 34" Nord - Longitude : 06° 45’ 46" Est
Population : 559 habitants en 1877 - 88 habitants en 1999
État des logements en 1999 : 210 dont 48 principaux – 158 secondaires – 4 vacants – avant 1949 nb. 30

Cadastre Napoléonien
Section : C2DEV La Ville

Les effets

Une forte oscillation d’Est en Ouest a secoué le village. Malgré un moment de panique parmi la population et aussi chez les animaux domestiques, on ne déplore aucune victime. Cependant de nombreuses cheminées se sont effondrées comme celle du presbytère. Par ailleurs quelques mètres de mur d’une grange se sont écroulés.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Les dégâts annoncés sont suffisants pour justifier une intensité de VI mais pas assez pour une intensité de VII. On peut envisager une classification de dégâts négligeables à modérés de degré 1 à 2 avec comme intensité VI.

JPEG - 49.9 ko
Saint-Martin d’Entraunes
Il est situé sur un promontoire en fond de vallée à 1 047 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

ENTRAUNES
Superficie : 8 145 ha - Alt. : 1 260 m
Latitude : 44° 11’ 20" Nord - Longitude : 06° 44’ 56" Est
Population : 412 habitants en 1877 - 125 habitants en 1999
115 bâtiments environ en 1887
État des logements en 1999 : 211 dont 53 principaux – 153 secondaires – 5 vacants – avant 1949 nb. 23

Cadastre Napoléonien
Section : D3 La Ville

Les effets

Absence d’information.

PNG - 504 ko
Village d’Entraunes
Il est situé en fond de vallée à 1260 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

Source documentaire

- Levret Agnès Grunthal G : Cahier du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie – volume 19 – l’Echelle Macrosismique Européenne – année 2001

- Recensement par commune de l’année 1877 – INSEE Marseille

- Recensement de la population de l’année 1999 - http://www.recensement.insee.fr


[1] Le Phare du Littoral : Extrait du journal du 24 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[2] Sous Préfecture : Situation dans les communes en date du 2 mars 1887 d’après les renseignements fournis par les gendarmeries et les mairies (Arch. Dép. Des A. M.)

[3] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 2 mars 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[4] Rapport de gendarmerie, brigade de Puget-Théniers en date du 3 mars 1887. (Dos 1M 16164 à 16172 Arch. Dép. Des A.M.)

[5] L’Éclaireur du Littoral : Extrait du journal du 26 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[6] Le Phare du Littoral : Extrait du journal du 24 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)


Commentaires

l'actualité Azurseisme

21 septembre - Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes

Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes ? En prélude de la fête de la science prévue le (...)

23 août - A propos du séisme d’Ischia (Italie)

Un séisme de magnitude 3.6 Ml (magnitude locale toujours confirmée), 4.0 Mw (magnitude de moment) (...)

22 juillet - Séisme de Kos (Grèce)

Un séisme de magnitude 6,6 (U.S.G.S.), 6.5 (Institut Grecque), 6.4 Mw (ReNaSS) s’est produit le (...)

12 juillet - Commémoration des 50 ans du séisme d’Arette

Le séisme du 13 août 1967 à Arette (Pyrénées-Atlantiques) représente avec celui de (...)

1er juillet - Séisme en Suisse

Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a détecté un séisme de magnitude (...)