Effets sur la vallée du Cians


Les gorges du Cians comme son nom l’indique, présente un resserrement dans un relief tourmenté. Le cours d’eau affluent du Var, rejoint le fleuve au pont du Cians à 337 m d’altitude et prend sa source 23 km en amont, sur les flancs de la tête de Chamia à 2014 m d’altitude. Le Cians s’enfonce profondément du sud au nord dans un paysage remarquable du massif du dôme du Barrot, caractérisé par la couleur rouge de ses roches constituées de pélites. Ce complexe torrentiel de part son encaissement et sa faible longueur, abrite peu de villages.
Les toitures de l’habitat diffèrent selon l’altitude, on distingue le tuile ronde dans la partie aval jusqu’à Pierlas. Au delà, une grande majorité des constructions de montagne étaient autrefois couvertes de bardeaux de mélèze avec des pentes plus ou moins fortes de 40 à 50°.

JPEG - 161.2 ko
Commune de Beuil
Chapelle Saint-Jean Baptiste à 1751 m d’altitude avec son toit en bardeau de mélèze
(Photo : André Laurenti)

L’habitat dispersé destiné à des fins agricoles est prédominant en amont autour de la commune de Beuil.
Les effets du séisme ont affecté particulièrement Lieuche et Pierlas avec une intensité de VII (EMS 98), accentuée peut-être par la nature des sols et sans doute pour Pierlas, par la hauteur des bâtiments et les matériaux employés.

Tableau des intensités

Localité Altitude Nb hab. 1886 Morts Blessés Intensité (MCS) INGV Intensité (MSK) Sisfrance Intensité (EMS98) A. Laurenti
Rigaud 753 m 543 0 0 ND ND V
Pierlas 1 000 m 210 0 0 ND ND VII
Lieuche 850 m 110 0 0 ND ND VII
Beuil 1 454 m 623 0 0 ND ND V-VI

Légende du tableau :
ND : Non Défini
Echelle d’intensité : MCS : Mercalli, Cancani et Sieberg – MSK : Medvedev, Sponheur et Karnik – EMS 98 : European Macroseismic Scale 1998


Détails du séisme

RIGAUD

Superficie : 3 254 ha - Alt. : 753 m
Latitude : 43° 59’ 30" Nord - Longitude : 06° 59’ 31" Est
Population : 543 habitants en 1886 - 211 habitants en 2017
Intercommunalité : Communauté de communes Alpes d’Azur

Cadastre Napoléonien
Section : D2DEV Rigaud

Les effets

Le village de Rigaud n’a pas eu grand chose à déplorer, à l’exception de quelques dégâts de maçonnerie et une fissure dans la voûte de l’église. L’école a subi également quelques désordres et selon la presse, l’eau de la fontaine serait devenue blanchâtre [1].
Selon la répartition de l’emprunt départemental pour la réparation ou la reconstruction des édifices publics, il a été attribuée la somme de 2 300 fr. destinée aux réparations de :
- l’église paroissiale 1 000 fr.
- l’école et la mairie 1 300 fr. [2] [3].

JPEG - 207.9 ko
Village de Rigaud
Village situé sur un ensellement
(Photo : André Laurenti)

PIERLAS

Superficie : 3 131 ha - Alt. : 1 000 m.
Latitude : 44° 01’ 57" Nord - Longitude : 07° 02’ 10" Est
Population :210 habitants en 1886 - 90 habitants en 2011
Intercommunalité : Communauté de communes Alpes d’Azur

Cadastre Napoléonien
Section : C3 Le Village

Les effets

Petit village perché sur un promontoire rocheux constitué de maisons hautes incrustées en partie dans la roche. Comme à Lieuche toutes les maisons ont également souffert. Plusieurs sont fortement lézardées dont l’école qui est sérieusement touchée. Dans les maisons les planchers menacent de s’écrouler et les murs sont partout crevassés dans toute leur hauteur, les plafonds sont aussi fissurés. Au total ce sont près de sept maisons du village qui furent lézardées. Dans les campagnes, les toitures de deux habitations se sont partiellement effondrées et dix autres constructions furent lézardées [3].

JPEG - 218.8 ko
Village de Pierlas
Il est situé sur un versant à 1 000 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

LIEUCHE

Superficie : 1 340 ha - Alt. : 850 m
Latitude : 43° 59’ 50" Nord - Longitude : 07° 01’ 04" Est
Population :110 habitants en 1886 - 46 habitants en 2017
Intercommunalité : Communauté de communes Alpes d’Azur

Cadastre Napoléonien
Section : B3 Ville et les Vignes

Les effets

Ce fut la consternation dans cette commune située à proximité des gorges du Cians. Lieuche avait déjà été très éprouvée par les inondations de l’automne 1886 et voilà qu’à présent le village est frappé par un nouveau désastre.
Les secousses ont été particulièrement violentes. La population éveillée en sursaut, s’est précipitée aussitôt dans la rue. Le séisme a désemparé les planchers de presque toutes les maisons et certaines habitations se sont partiellement effondrées. Les habitants ont dû abandonner leur foyer et demander un abri à leurs voisins [4].
Un bilan ferait état de six maisons en partie détruites ou devenues inhabitables, six autres menaceraient ruine tout comme l’église, la sacristie et le clocher. Il en est de même pour la "maison d’école", la mairie et le presbytère, tous les trois auraient été fortement endommagés [5].

Un état dressé par les Archives Départementales des Alpes-Maritimes, précise pour cette commune 33 perdants et 10 maisons détruites [6].
Ce village comprenait environ 70 parcelles bâties selon le cadastre napoléonien.
Selon la répartition de l’emprunt départemental pour la réparation ou la reconstruction des édifices publics, il a été attribuée la somme de 6 176 fr. destinée aux réparations de :
- l’école et la mairie 880 fr.
- l’église paroissiale 4 000 fr.
- la chapelle St. Macaire 1 296 fr. [7] [8].

JPEG - 162 ko
Village de Lieuche
Cette localité est située sur le replat d’un versant à 850 m d’altitude.
(Photo : André Laurenti)

BEUIL :

Superficie : 7 565 ha - Alt. : 1 454 m
Latitude : 44° 05’ 45" Nord - Longitude : 06° 59’ 18" Est
Population : 623 habitants en 1886 - 525 habitants en 2017
Intercommunalité : Communauté de communes Alpes d’Azur

Cadastre Napoléonien
Section : I1DEV La Ville
Section : H1 Sainte Anne

Les effets
La stupeur a été forte chez les habitants de Beuil. Les dégâts se résument à environ une dizaine de cheminées qui ont été précipitées du haut de leurs toits dans la rue [9].

Remarque

Il est à noter que la station de Valberg n’existait pas à l’époque et que le quartier des Launes n’était pas aussi étendu.

JPEG - 206.1 ko
Village de Beuil
Le village est situé sur un mamellon à 1 454 m d’altitude.
(Photo : André Laurenti)

Source documentaire

  • Levret Agnès Grunthal G : Cahier du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie – volume 19 – l’Echelle Macrosismique Européenne – année 2001
  • Recensement par commune de l’année 1886 – INSEE Marseille

[1] L’Eclaireur du Littoral : Extrait du journal du 25 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[2] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 23 août 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[3] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 14 novembre 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[4] L’Eclaireur du Littoral : Extrait du journal du 26 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[5] Sous Préfecture : Situation dans les communes en date du 2 mars 1887 d’après les renseignements fournis par les gendarmeries et les mairies (Arch. Dép. Des A. M.)

[6] Etat des dégâts causés par le tremblement de terre de 1887 dans le département des Alpes-Maritimes - réf 1M982 – Archives Départementales des Alpes-Maritimes

[7] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 23 août 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[8] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 14 novembre 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)

[9] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 27 février 1887 (Arch. Dép. Des A. M.)


Commentaires

l'actualité Azurseisme

22 septembre - Séisme de Guéret

Un séisme de magnitude 3.5 (source CEA DASE) a été détecté le 22 septembre à 00h06 TU soit à 02h06 (...)

14 août - Séisme à Castellane

Un petit séisme de magnitude 2,2 MLv (Geoazur) a été enregistré par les réseaux sismiques régionaux, (...)

5 août - Séisme historique ligure de 1887

Azurseisme.com vous propose une carte macrosismique en cours de réalisation, sur la répartition (...)