Séisme de l’embrunais 1935


Séisme du 19 mars 1935

Le sismographe de l’observatoire de Marseille a enregistré à 7h21, 3 légères secousses d’une durée de 3 secondes et orienté nord-sud. L’épicentre s’est trouvé dans le Queyras, aux environs de Guillestre.
Il a été constaté que la propagation des ondes s’est faite dans le sens des plis alpins et surtout vers le sud car au nord la vallée de l’Arc forme déjà une limite. Le Dévoluy et le Diois n’ont pas été ébranlés par la secousse. La limite de l’aire macrosismique est probablement lié, dans cette région du moins, avec les unités géologiques [1]

Les effets du séisme
A Aix en Provence des lits ont été déplacés de plusieurs centimètres. [2] Craquement de meubles à Entrevaux. [1]

Barcelonnette
Dans cette ville la secousse a duré 6 à 7 secondes. Il a été relevé quelques cheminées démolies et des lézardes assez prononcées dans les vieilles maisons, la population a été très paniquée. [2]

JPEG - 157.8 ko
Alpes de Haute Provence
Ville de Barcelonnette
(Photo : André Laurenti)

Condamine Châtelard
Quelques briques de cheminées détachées. [1]

Faucon
Chute de cheminées [1]

Jausiers
Fissures, chute de deux cheminées, arrêt de pendules

JPEG - 172.9 ko
Alpes de Haute Provence
Commune de Jausiers
(Photo : André Laurenti)

Saint-Pons
Lézardes aux vieux murs Chute d’une cheminée à Bayasse et fissures à Enchastrayes ; oscillation de lustre et arrêt de pendules à Uvernet

Aiguille
Légères fissures, bruit provenant du Nord-nord-est. [1]

Embrun
Le séisme a mis en émoi la population, les habitants sont sortis en hâte dans les rues. Les dégâts consistent seulement en quelques bris de vitres, chute de cheminées, plafond lézardés. (1) Dix cheminées abattues [1].

La Roche de Rame
Plafond de la gare lézardé, 12 cheminées détruites (écoles, hôtel Fourraz etc.). [1]

Chateauroux et Montdauphin
Dix cheminées abattues et fissures [1]

Les Orres
Cheminées abattues, écroulement de 5 m3 de maçonnerie de vieilles maisons. [1]

Arvieux
Quelques murs lézardés, chute d’une cheminée, mur d’un jardin communal en mauvais état, eau troublée de 9h à 13h. [1]

Hameau du Cola
Bruit souterrain, quelques fissures. [1]

Montgenèvre
Choc brusque, dégâts à l’église du hameau des Alberts

Saint-Clément
Le tremblement de terre a été plus fortement ressenti dans cette localité. La cime du clocher de l’église s’est effondrée, plusieurs maisons ont été sérieusement endommagées. [2]
A l’intérieur de l’église nombreuses lézardes, également dans la chapelle des Pénitents. Les plafonds de l’école et de la gendarmerie sont tombés. [1]

Guillestre
La secousse a été accompagnée de grondements prolongés de l’ouest à l’est. [2]Les pendules ont été arrêtées et d’autres mises en mouvement, beaucoup de cheminées tombées, murs lézardés, les plafonds fendus. [1]

PNG - 180.7 ko
Carte des isoséistes
(Carte réalisée par André Laurenti)

Risoul
Cheminées abattues, fissures dans les salles de la mairie, le plafond de l’école est tombé. [1]

Ceillac
Lézardes, chute de cheminées. [1]

Eygliers
Fissures, chute de cheminées

Saint-Crépin et hameau des Achards
Pas de bruit, chute de cheminées, lézardes

Gap
Le phénomène a causé quelques dégâts, des murs ont été lézardés. Chez dans plusieurs marchands de vaisselle, des piles d’assiettes et de la verrerie ont été projetées sur le sol. Les arbres et les plantes semblaient agités. Des chevaux effrayés se sont emballés et ont parcouru au galop les rues de la ville. [2]

A Manosque et à Toulon, les meubles et ustensiles de cuisine ont été dans certains quartiers très fortement éprouvés mais aucune maison n’a été endommagée. [2]

Les effets en Italie
La secousse a été ressentie sur la Riviera italienne à Gênes à Savona et plus particulièrement dans la province d’Imperia, à Diano Marina, San Remo et Imperia.
Si la secousse a provoqué une légère panique chez la population, il n’a été déploré aucun dégât. A Villa San Pietro près de Bordighera, le curé du village qui était assis dans le presbytère fut projeté à terre par la secousse.
Le sismographe d’Imperia a enregistré la secousse à 8h32. Il a signalé une secousse ondulatoire d’une durée de 3 secondes et d’une intensité de III degrés sur l’échelle de Mercalli. [3]
A Pinerolo une légère secousse a été ressentie dans la ville et dans les campagnes voisines, elle a duré 4 secondes. Le mouvement a provoqué beaucoup d’émotions chez les habitants. [3]

Autres effets
La secousse a eu des effets d’ordre géologique visibles sur le terrain, sur la route d’Esteyère à Arvieux on a signalé de nombreuses fissures ; d’autre part la source minérale et thermale du Plan de Phasy près de Guillestre, a tari. Cette eau avait une température de 28 degrés. La température d’une source voisine, qui était avant la secousse à 18 degrés, a atteint après le secousse 23 degrés. De nombreuses autres sources ont été troublées pendant plusieurs heures. [1]


[1] Rothe J.P. : les tremblements de terre en France en 1935 - annuaire 1935, Institut Physique du Globe de Strasbourg - part. 2 sismologie - année 1938

[2] L’Eclaireur du mercredi 20 mars 1935 - Archives Départementales des Alpes-Maritimes

[3] La Stampa du mercredi 20 mars 1935 - Anno XIII - http://www.archiviolastampa.it


Commentaires

l'actualité Azurseisme

18 octobre - Séisme en Corse

Les réseaux sismologiques régionaux ont détecté un séisme de magnitude 2.7 (source Géoazur), 3.1 MLv (...)

28 septembre - Séisme de Rennes

Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a détecté un séisme de magnitude (...)

21 septembre - Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes

Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes ? En prélude de la fête de la science prévue le (...)

23 août - A propos du séisme d’Ischia (Italie)

Un séisme de magnitude 3.6 Ml (magnitude locale toujours confirmée), 4.0 Mw (magnitude de moment) (...)

22 juillet - Séisme de Kos (Grèce)

Un séisme de magnitude 6,6 (U.S.G.S.), 6.5 (Institut Grecque), 6.4 Mw (ReNaSS) s’est produit le (...)