Séisme de 1831


Le séisme de 1831

Le 26 et 28 mai, un séisme d’intensité maximale de VIII à IX sur l’échelle de Mercalli affecta à nouveau la Ligurie vers 11 h 26. La première secousse qui fut la plus forte se produisit le 26 mai vers 11 h 30. A San Remo cela a commencé par un frémissement souterrain suivi d’un choc vertical et finalement une succession d’ondulations de direction N.N.W.-S.S.E. pendant 14 secondes. La secousse a causé des dégâts dans les alentours de Taggia, à l’est jusqu’à Santo Stefano a Mare, elle a été fortement ressenti à Diano Marina, fortement jusqu’à Savona et faiblement à Gênes. A l’ouest, elle causa des dégâts jusqu’à San Remo, elle a été fortement ressenti à Ventimiglia et faiblement à Nice et à Marseille. Vers le nord, la zone de dégâts notables atteint à peine le village de Badalucco et n’a pas dépassé les montagnes. Le séisme a été faiblement ressenti dans le Piemont, à Alessandria et à Torino.
A San Remo cela a commencé par un frémissement souterrain auquel a succédé un choc vertical puis une ondulation de direction NNW-SSE durant 14 secondes suivi enfin par un grand fracas.
Castellaro (848 habitants) près de Taggia est le village qui a le plus souffert, 52 maisons se sont écroulées et d’autres devenues trop dangereuses ont du être démolies. Ce séisme fit 5 morts, 17 blessés graves et d’autres plus légèrement, quasiment dans toute la partie basse du village prêt de l’église. La façade de l’église paroissiale a été fendue de haut en bas et les murs latéraux ont été fissurés. Une partie de la voûte a été défoncée par un gros morceau de corniche qui s’est détaché du sommet du clocher. Et enfin quatre tirants ont été brisés dont une a été poussée par la secousse hors du mur.
A Bussana (820 habitants) 24 maisons s’écroulèrent et 49 furent juger dangereuses et seront démolies ; deux personnes ont été blessées à la tête.
A Taggia (4 494 habitants) toutes les maisons ont été endommagées, environ 13 furent délabrées et 70 déclarées non habitables. Une seule femme périt dans les ruines de sa maison.

JPEG - 58 ko
Petite ville de Taggia
Elle se situe en bordure du cours d’eau l’Argentina.
(Photo : André Laurenti)

Toujours à Taggia deux arches du pont qui enjambe la rivière Argentina se sont écroulées. Deux enfants qui se trouvaient sur ce pont au moment du séisme, sont tombés avec les matériaux dans le cours d’eau, ils ont été retrouvés sains et saufs.

PNG - 452 ko
Pont de Taggia sur l’Argentine
On peut observer les traces de réparations de ce magnifique pont piétonnier qui permettait la liaison entre Taggia sur la rive droite de l’Argentina, et le village de Castellaro perché sur les hauteurs de la rive gauche du fleuve.
(Photos : André Laurenti)
JPEG - 45.4 ko
Archives constructives
Presque au milieu du pont se trouve un petit oratoire édifié sur l’une des arches qui s’est effondrée. Sur une plaque commémorative on peut lire ceci : Les deux arches du pont s’étant écroulées lors du tremblement de terre du 26 mai 1831, le garçonnet Joseph et la jeune fille Thérèse tombèrent en même temps que les gravats dans le lit à sec, et furent retrouvés sains et saufs. Raymond(o) Anfosso leur père pour remercier les dieux fit poser cette plaque pour la postérité.
(Photo André Laurenti)

A Pompeiana, un tirant de l’église paroissiale et un de l’oratoire se brisèrent. Les voûtes et les murs de nombreuses maisons s’effondrèrent plus spécialement dans la partie basse du village située sur un conglomérat du pliocène. Dans une maison ruinée, un enfant indemne fut découvert hors de son berceau.
A Terzorio (280 habitants) souffrit plus fortement, car deux maisons délabrées et huit autres furent gravement fissurées. Deux personnes ont été blessées à la tête.
A Ventimiglia, Perinaldo et Castelvittorio (vallée de la Nervia) beaucoup de maisons et d’églises ont été fissurées. Au fur et à mesure que l’on monte dans l’arrière pays les dégâts diminuent rapidement, ils furent minimes à Montaldo, Triora et Baiardo.
A Castelvittorio un ouvrier travaillait dans l’église paroissiale au moment du séisme, il vit les tirants métalliques se tordre. Le tremblement de terre fut violent mais les dégâts ont été légers et partiels dans toute la circonscription de Porto Maurizio (Imperia), le village qui souffrit le plus fut Villatalla.
Mercalli poursuit en précisant que le col Grancie près de Roccacorvare entre Taggia et Castellaro, se fendit dans la partie Sud. Face à l’ampleur des dégâts, si le nombre des victimes ne fut pas très important, c’est parce qu’à cette heure de la journée, toute la population était à l’extérieur des habitations.

Phénomène particulier
Un phénomène intéressant a eu lieu dans le petit lac de San Benedetto, qui est un petit étang boueux de 300 m de long par 45 de large, situé le long de la rivière de Taggia, à 500 m environ en amont du village.
Le 26 mai vers 15 h 30, soit 4 heures après le tremblement de terre, certaines personnes qui étaient près de cet étang, ont vu sur une section de 2 mètres carrés l’eau jaillir d’une hauteur d’un homme, commençant à jaillir presque du bord du bassin sud et se déplaçant progressivement vers le nord, en gardant toujours une hauteur de 2 m, et a fini à la fin de l’étang par se transformer en vapeur. Le reste du lac est resté dans sa tranquillité naturelle.

Tsunami :
Un instant avant la secousse, la mer s’est retirée du rivage et des bateaux buttèrent un grand coup comme si la quille avait touché le fond. Vous pouvez consulter ci-dessous la carte macrosismique réalisée d’après le catalogue des forts tremblements de terre en Italie (Catalogue de l’Istituto Nazionale di Geofisica Storia Geofisica Ambiente S.G.A.)

JPEG - 60.8 ko
Carte macrosismique
Document réalisé par : André Laurenti

Orientation bibliographique

- Catalogue de l’Istituto Nazionale di Geofisica Storia Geofisica Ambiente S.G.A.
- Terremoti della Liguria e del Piemonte - mémoire de Giuseppe Mercalli - Naples 1897 (pages 109 à 111)


Commentaires

Navigation Azurseisme

Articles de la rubrique

l'actualité Azurseisme

16 août - Séisme de Montcecilfone (province Campobasso)

Un séisme de magnitude 5.2 Ml - 5.1 Mw s’est produit le 16 août 2018 à 18h19 TU soit à 20h19 heure (...)

6 août - Séisme dans Hautes Pyrénées

Les réseaux sismiques ont détecté le 6 août 2018 à 20h49 TU, soit à 22h49 heure locale, un séisme de (...)

3 août - Deuxième séisme dans le Piemont occidental

Les stations sismiques régionales ont enregistré un séisme de magnitude 3.3 MLv le 3 août 2018 à (...)