Effets dans la vallée de la Nervia


SÉISME LIGURE DU 23 FÉVRIER 1887

LES EFFETS DU SÉISME SUR LES VILLAGES DE LA VALLÉE DE LA NERVIA ET DE SES AFFLUENTS

Les villages de cette vallée ont souffert de manière différente, avec des dégâts importants à Castelvittorio et à Apricale d’intensité VIII ; moins considérables à Dolceacqua, à Isolabuona et à Rocchetta Nervina d’intensité inférieure à VII. Et enfin, on peut classer au milieu de ces localités ci-dessus, Camporosso et Pigna pour l’importance des dommages.

CAMPOROSSO (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 1 752 ha - Alt. : 25 m
Latitude : 43° 49’ 00’’ Nord - Longitude : 7° 38’ 00’’ Est
Population : 1 526 habitants en 1881 – 5 487 habitants au 31 décembre 2006

Les effets

Quelques dégâts dans ce village où un de ses habitants fut blessé [1]. Les secousses ont fortement endommagé les maisons, mais aucune victime ne fut déploré [2].
Diverses cheminées tombèrent et beaucoup de maisons eurent des dégâts graves qui furent estimés à 78 250 lires. La croix de l’église a été pliée vers l’est [3].
Il s’est ouvert une fissure sur la route de Camporosso à la tour de San Giacomo et de nombreux glissements de terrain ont été observés [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
On peut supposer des dégâts de degré 3 à 4 qui justifient une intensité de VII.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

PNG - 356.5 ko
Village de Camporosso
Cette commune est située en fond de vallée. A droite l’église paroissiale de San Marco symbole de la dévotion et de l’unité communale.
(Photos : André Laurenti)

DOLCEACQUA (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 2 023 ha - Alt. : 51 m
Latitude : 43° 51’ 06’’ Nord - Longitude : 7° 37’ 20’’ Est
Population : 2 338 habitants en 1881 – 2 002 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Les dégâts estimés à 9 451 lires, ne furent pas graves. A droite du pont, une petite chapelle déjà vieille et fissurée, s’écroula. Sont encore debout, les murs en ruines du château. Le village est bâti sur du calcaire marneux de l’éocène incliné au sud [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
On peut estimer l’intensité à VI-VII.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

PNG - 403.5 ko
Village de Dolceacqua
Il est situé en pied de pente et en fond de vallée à 51 m d’altitude dans la vallée de la Nervia.
(Photos : André Laurenti)

ISOLABONA (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 1 240 ha - Alt. : 106 m
Latitude : 43° 52’ 50’’ Nord - Longitude : 7° 38’ 25’’ Est
Population : 1 171 habitants en 1881 - 709 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Les dégâts estimés à 7 035 lires, furent peu importants. Le journal "Il Cittadino du 5 mars 1887 mentionne qu’une seule maison s’écroula et le campanile de l’église paroissiale menaça d’être ruiné [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
On peut supposer une intensité de VI-VII.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

JPEG - 177.8 ko
Village d’Isolabona
Situé en fond de vallée à 106 m d’altitude.
(Photo : André Laurenti)

APRICALE (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 1 968 ha - Alt. : 291 m
Latitude : 43° 52’ 50’’ Nord - Longitude : 7° 39’ 42’’ Est
Population : 2 103 habitants en 1881 - 579 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Quelques maisons furent endommagées et sept personnes ont été blessées [4] [5]. Selon la presse, il n’y a pas eu de victime parce que tout le monde était à l’office religieuse. La procession venait tout juste de sortir de l’église lorsque celle-ci s’effondra [6].
Les dégâts ont été reconnus comme étant graves et estimés à 117 400 lires. Les maisons écroulées furent peu nombreuses, mais plus d’une quarantaine furent inhabitables. L’église a été endommagée [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003. On peut proposer une intensité de VIII.

PNG - 382.7 ko
Village d’Apricale
Surplombant le vallon de Merdanzo, il est situé sur un versant dominé à 291 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

ROCCHETTA NERVINA (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 1 504 ha - Alt. : 235 m
Latitude : 43° 53’ 00’’ Nord - Longitude : 7° 36’ 00’’ Est
Population : 783 habitants en 1881 - 261 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Situé en bordure du cours d’eau Barbaira, il fut signalé "des chutes de cheminées et des dégâts sur des édifices qui furent évalués selon l’expertise de l’ingénieur provincial, à 3 410 lires" [3].
Le maire, cependant, estima les dommages à environ 80 000 lires [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
On peut retenir pour cette localité une intensité de VI.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.


PIGNA (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 5 370 ha - Alt. : 280 m
Latitude : 43° 56’ 00’’ Nord - Longitude : 7° 40’ 00’’ Est
Population : 3 421 habitants en 1881 - 927 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Village ancien dont les maisons sont empilées sur le flanc d’une colline. Il y eu quelques dégâts sur les édifices moins résistants mais pas de victime [5].
Selon l’enquête du gouvernement, les dommages ont été évalués à 76 300 lires.
La magnifique basilique de Pigna a eu les murs parallèles à l’axe orienté à l’est, disloqués. La pointe du campanile a été pliée légèrement vers l’ouest-nord-ouest. Les murs de la maison Rambaldi ont été balancés dans une direction nord ouest-sud est, à l’intérieur dans un placard, les bouteilles ont été renversées vers le sud-sud-est [3].

Remarque La localité de Buggio située en amont dépend de Pigna

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
Les quelques dégâts observés, permettent d’envisager une intensité d’au moins VI.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

JPEG - 195.9 ko
Pigna
Cette commune est situé en pied de pente et en fond de vallée à 280 m d’altitude.
(Photo : André Laurenti)

CASTELVITTORIO (PROVINCE D’IMPERIA) :
Superficie : 2 571 ha - Alt. : 420 m
Latitude : 43° 55’ 00’’ Nord - Longitude : 7° 40’ 00’’ Est
Population : 1 627 habitants en 1881 - 361 habitants au 31 décembre 2005

Les effets

Le tremblement de terre provoqua la mort de cinq personnes et fit deux blessés. La voûte de l’église paroissiale s’est effondrée et trois autres édifices furent entièrement ruinés [5].
Le village qui est situé sur du calcaire marneux de l’éocène, a eu des dégâts graves. Certaines maisons s’écroulèrent complètement et beaucoup furent inhabitables [3].

JPEG - 193.9 ko
Castelvittorio
Ce village domine la rivière de la Nervia.
(Photo : André Laurenti)

Contrairement à Issel, Taramelli et Mercalli ne mentionnent pas pour l’église de voûte effondrée. Si les victimes ne sont pas très nombreuses, c’est parce que la population se trouvait à l’église qui a résisté [3].
L’église paroissiale, sur un axe NO SE, a été fissurée à l’intersection de chaque arc. Le campanile qui est isolé et situé en face de l’église, est resté indemne. L’église Saint-Catherine a eu la façade Ouest-Nord-Ouest fendue. [3].
Les ondulations principales et les plus violentes furent de direction NO-SE. Dans l’église paroissiale, les chandeliers placés sur le grand autel ont été projetés au nord-ouest et aussi derrière l’autel, au sud-est. Dans une chapelle, une partie du tabernacle a été projetée à 3 mètres au Nord-Ouest. Un crucifix en bois lourd a été décroché et projeté au nord-ouest. Une corde, qui soutenait une lampe à un tirant, a été déplacée à partir du milieu sur 1 mètre vers le nord-ouest. Dans la même église, le câble métallique plié en forme de crochet qui soutenait un chandelier à partir d’un tirant, a été décroché et jeté à terre. Dans l’église de St. Catherine les livres placés sur les bancs ont été projetés vers l’autel, dans la direction est-nord-est. [3].
Par ailleurs, il s’est ouvert des fissures dans le sol en plusieurs endroits. Les eaux des sources sont devenues troubles et certaines chaudes après la première secousse [3].
Les dégâts pour cette commune furent estimés à 396 260 lires [3].
Nombre de victimes : 5 morts – 2 blessés (01 et [3].

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98

Classe de vulnérabilité A
Le récit mentionne comme faits graves, des dégâts de degré 4 et quelques uns de degré 5, cela justifie une intensité de VIII.
Cette commune a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

PNG - 389.5 ko
Village de Castelvittorio
Il est situé sur un replat à 420 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

BUGGIO
Alt. : 482 m
Latitude : 43° 57’ 40’’ Nord - Longitude : 7° 41’ 02’’ Est
Population : 70 habitants au 27 avril 2011

Ce hameau, dernier lieu habité de la vallée de la Nervia, dépend de la commune de Pigna.

Effets
Non connus

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Classe de vulnérabilité A
La commune de Pigna a été classée en zone 3 (sismicité basse) selon l’ordonnance PCM n° 3274 du 20/03/2003.

JPEG - 195.5 ko
Buggio
Cette localité aux maisons élevées, dépend de la commune de Pigna.
(Photo : André Laurenti)
JPEG - 215.5 ko
Buggio
Le village se situe en pied de montagne.
(Photo : André Laurenti)

Source documentaire

- Levret Agnès Grunthal G : Cahier du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie – volume 19 – l’Echelle Macrosismique Européenne – année 2001


[1] ISSEL Arturo : « Il terremoto del 1887 in liguria », Société Géologique de France (63549).

[2] LE PHARE DU LITTORAL : Extrait du journal du 28 février 1887 (Arch. Départ. Des Alpes-Maritimes).

[3] TARAMELLI T. et MERCALLI G. "Il terremoto Ligure del 23 febbraio 1887" - Parte IV - Volume VIII - Roma 1888.

[4] Mercalli Giuseppe : I terremoti della Liguria e del Piemonte, Napoli 1897 (Istituto Nazionale de Geofisica de Roma).

[5] ISSEL Arturo note « sur le tremblement de terre de la Ligurie » Comptes rendus de l’académie des sciences 1887 – tome 104 p. 662 à 664

[6] IL CITTADINO DI BRESCIA – 28/01 feb-mar/1887 - fasc.46 - L’emeroteca digitale biblioteca Nazionale Braidense.


Commentaires

l'actualité Azurseisme

18 octobre - Séisme en Corse

Les réseaux sismologiques régionaux ont détecté un séisme de magnitude 2.7 (source Géoazur), 3.1 MLv (...)

28 septembre - Séisme de Rennes

Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a détecté un séisme de magnitude (...)

21 septembre - Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes

Quel risque sismique pour les Alpes-Maritimes ? En prélude de la fête de la science prévue le (...)

23 août - A propos du séisme d’Ischia (Italie)

Un séisme de magnitude 3.6 Ml (magnitude locale toujours confirmée), 4.0 Mw (magnitude de moment) (...)

22 juillet - Séisme de Kos (Grèce)

Un séisme de magnitude 6,6 (U.S.G.S.), 6.5 (Institut Grecque), 6.4 Mw (ReNaSS) s’est produit le (...)