Les séismes du XXIe siècle


LES SÉISMES DU XXIe SIÈCLE

Séisme du 12 septembre 2014 en Ubaye
Selon le Bureau Central Sismologique Français (B.C.S.F.), un tremblement de terre de magnitude locale de 3.6 Ml source CEA - LDG, 3.4 selon Géoazur (détection automatique), s’est produit le 12 septembre 2014 à 21h26 TU soit à 23h26 heure locale. L’épicentre a été localisé à nouveau dans le massif du Parpaillon à environ 4,5 km à l’ouest de la Condamine Châtelard dans le département des Alpes de Haute Provence. Ce nouvel événement appartient à la crise sismique en essaim initié dans cette zone en février 2012. La secousse a été ressentie localement par les habitants Il s’agit du cinquième événement de magnitude supérieure à 3.0 et la troisième plus forte magnitude depuis le tremblement de terre du 7 avril 2014 dernier. La crise actuelle semble loin d’être terminée. Depuis le séisme de 2012 plus de 11 000 séismes ont été détectés uniquement dans cette toute petite zone d’étude de 10 km2 environ.
Voir également le tableau des événements


Séisme du 1er septembre 2014 à Valberg
Un petit séisme de magnitude locale de 2.6 MLv s’est produit le 1er septembre 2014 à 03h20 TU, soit à 05h20 heure locale. Selon les coordonnées du ReNaSS, l’épicentre a été localisé à 5 km au nord de Beuil dans les Alpes-Maritimes.
La profondeur du foyer a été estimée à : 9 km par le ReNaSS, 6km par Sismalp et 5 km par Géoazur.
Selon la presse locale, le député UMP et vice-président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, M. Charles-Ange Ginésy, a ressenti le phénomène, "je viens de percevoir une secousse tellurique importante sur Valberg", a-t-il twitté au petit matin.

Il y a quelques années, deux événements ont été ressentis par les habitants de Beuil et Valberg. Le premier s’est produit le 20 décembre 2005 avec une magnitude de 3.5 et a été perçu par les habitants sur un très petit territoire. Le second nettement plus faible de magnitude 2.0, est survenu le 24 février 2007 et a été aussi ressenti par quelques personnes.
Le ressenti sur une faible étendue d’événement de magnitude supérieure à 3.0 et le ressenti d’un séisme de faible magnitude parfois même inférieure à 2.0, semble être une particularité de ce secteur. La raison s’explique par la présence de foyers (hypocentres) situés très proches de la surface du sol.

JPEG - 87.7 ko
Commune de Beuil
Photo : André Laurenti

Séisme du 14 juillet 2014 en Ubaye
Selon le Bureau Central Sismologique Français (B.C.S.F.), un tremblement de terre de magnitude locale de 3.8 Ml source CEA - LDG, 3.4 MLv selon le ReNaSS, s’est produit le 14 juillet 2014 à 03h09 TU soit à 05h09 heure locale.
L’épicentre a été localisé à nouveau dans le massif du Parpaillon à environ 8 km au nord-ouest de la Condamine Châtelard dans le département des Alpes de Haute Provence. La secousse a été ressentie localement et a été perçue faiblement jusqu’à Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes.
Il s’agit du quatrième événement de magnitude supérieure à 3.0 et la deuxième plus forte magnitude depuis le tremblement de terre du 7 avril dernier.
Voir également le tableau des événements

JPEG - 78.2 ko
La Condamine Châtelard
Ce nouvel événement est très proche de cette localité.
(Photo : André Laurenti)

Séisme du 13 juillet 2014 dans le Piemont
Les réseaux de Géoazur et du ReNaSS (Réseau National de Surveillance Sismique de Strasbourg) ont détecté le 13 juillet 2014, un séisme de magnitude 3.7 (source CEA-LDG) dans le Piemont occidental. Ce séisme s’est produit à 10h05 TU, soit à 12h05 heure locale et son épicentre a été localisé selon les coordonnées de l’I.N.G.V. à 3,5 km au nord-ouest de San Damiano Macra dans la vallée de la Maira (province de Cuneo).
Selon la presse italienne, le tremblement de terre a été fortement ressenti par les personnes se trouvant dans les étages des maisons de Cartignano, Castelmagno, Celle di Macra, Frassino, Macra, Sampeyre et Stroppo, toutes les communes comprisent dans un rayon de 10 km autour de l’épicentre. Dans certains endroits, les gens sont sortis dans la rue.
Il a été un peu moins ressenti dans un rayon compris entre 10 à 20 km, notamment dans les localités d’Aisone, Brossasco, Canosio, Casteldelfino, Dronero, Elva, Gambasca, Isasca,Marmora, Martiniana Po, Melle, Montemale, Monterosso Grana, Oncino, Ostana, Paesana, Pradleves, Prazzo, Roccabruna, Sanfront, Valgrana, Valmala, Venasca, Villar San Costanzo et Vinadio, des localités situées dans la Province de Cuneo. Au delà, il a été ressenti à Moncalieri, Borgone Susa, Volvera, Pancalieri et Villar Focchiardo dans la province de Torino. Il a été nettement ressenti par la population à Turin, en particulier dans les étages supérieurs des bâtiments.

JPEG - 182.4 ko
Commune de Dronero
L’épicentre est à 12 km au nord-ouest de cette commune.
(Photo : André Laurenti)

Séisme du 22 juin 2014 en Ubaye
Les réseaux de Géoazur ont détecté le 22 juin 2014, une nouvelle secousse de magnitude 3.67 en Ubaye. Ce séisme s’est produit à 01h32 TU soit à 03h32 heure locale, il a été ressenti par les habitants de la vallée de l’Ubaye, de Saint-Paul à Méolans Revel et également dans les Hautes Alpes à Embrun et Guillestre. L’épicentre a été localisé dans le massif du Parpaillon, à 6 km au nord-ouest de la Condamine Châtelard.
Selon Sismalp, depuis le 7 avril 2014, plus de 4 000 séismes dont la plupart ont une magnitude inférieure à 2.0, ont été détectés, (420 dans les 4 heures et demie qui ont suivi le séisme du 7 avril, soit un à deux séismes par minute). Cette activité n’est toujours pas terminée et risque de se poursuivre durant les mois à venir.


Séisme de la Haute Ubaye du 7 avril 2014
Un séisme de magnitude 5.01 s’est produit le 7 avril 2014 à 19h27 TU dans la haute vallée de l’Ubaye, il a été largement ressenti dans le département des Alpes-Maritimes.
Voir la page consacrée à cet événement


Séisme du 3 avril 2014 à Spotorno
Un séisme s’est produit le jeudi 03 avril 2014 à 10h33 TU soit à 12h33 heure locale en mer ligure, de magnitude locale 3.5 Ml selon le Regional Seismic Network of Northwestern Italy et validé à 3.8 par le laboratoire Geoazur. L’épicentre a été localisé en mer à 17 km au sud-est de Spotorno, la profondeur du foyer a été estimée à 5.8 km source Geoazur. La presse italienne précise que sur la côte Ligure en Italie, le séisme a été ressenti par beaucoup de personnes, les pompiers et la police municipale ont reçu de nombreux appels. Le mouvement a été ressenti à Loano, Finale Ligure, Savona, Andora et la ville d’Imperia.
Il s’agit du 3eme événement de magnitude supérieure ou égale à 3.0 depuis le début de l’année. L’année dernière le 28 et 29 janvier 2013, trois événements de magnitude 3.3 - 3.9 et 3.6 se sont produits dans ce secteur à l’est de Spotorno.


Séisme d’Airole du 27 janvier 2014
Selon Géoazur un séisme de magnitude 3.09 - 3.4 Mw s’est produit le 27 janvier 2014 à 8h53 TU soit à 9h53 heure locale.
L’épicentre de ce séisme frontalier a été localisé sur le territoire italien (Ligurie occidentale) à 3 km au sud-ouest d’Airole dans la vallée de la Roya et à une profondeur de 3,55 km selon Géoazur.
Cette localisation se situe proche des villages de la province d’Imperia de Dolceacqua, Olivetta San Michele et la Rocchetta Nervina (I.N.G.V.).
Côté français les localités les plus proches sont :
Sospel (épicentre env. 7 km au Sud-Est et la ville de Menton (épicentre env. 8,5 km au nord).

PNG - 344.7 ko
Commune d’Airole (Ligurie)
Airole est situé sur un versant à 149 m d’altitude dans la vallée de la Roya.
(Photos : André Laurenti)

Les effets :
La secousse a été ressentie à Menton (28 926 habitants), les pompiers de cette ville ont reçu quelques appels.
Au 3ème étage d’un immeuble av. Thiers à Menton, une personne qui était assise à son bureau, a sa chaise qui a tremblé assez fort.
Toujours à Menton sur la route de Castellar, au 2ème et dernier étage d’un immeuble un témoignage précise ceci : "mon lit a bien bougé ; les objets sur les étagères ne sont pas tombés".
Les "vigili del fuoco" ont également reçu des appels par des habitants de Vintimille (25 675 habitants), Bordighera (10 746 habitants) et San Remo (56 962 habitants).
L’événement a bien été ressenti à Airole et Olivetta San Michele précédé d’un grondement.
Le site azurseisme a connu un pic d’une quarantaine de visite à l’heure du séisme.

PNG - 6.9 ko
Statistiques du site azurseisme
Un pic de visite au moment du séisme montrent qu’il a été perçu par des internautes.

En raison d’un foyer superficiel, de l’instabilité de certains sols et de la saturation en eau de ces derniers liée aux dernières précipitations, des glissements de terrains ont pu se produire en périphérie proche de l’épicentre.

Replique
Selon le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (C.S.E.M.) et l’I.N.G.V. une réplique de magnitude 2.1 (Ml), 2.4 MLv source ReNaSS, s’est produite à 20h13 TU soit à 21h13 heure locale.


Séisme de Jausiers du 21 décembre 2013
Un séisme de magnitude 3.5 MLv s’est produit le 21 décembre 2013 à 16h09 TU soit à 17h09 heure locale. L’épicentre a été localisé à 2km au nord-ouest de Jausiers dans la haute vallée de l’Ubaye. Il s’agit du plus fort événement de l’année 2013 dans ce secteur de l’Ubaye.
Selon le Bureau Central Sismologique Français (B.C.S.F.) la secousse a bien été ressentie à Saint-Paul-sur-Ubaye, Condamine Châtelard, Jausiers (intensité IV), moins fort à Meyronnes, Barcelonnette et Embrun et les Orres dans les Hautes Alpes.
A Tournoux des objets sont tombés d’une étagère.

Cet événement a été suivi par des répliques, l’une de magnitude 2.6 MLv à 17h20 heure locale et deux autres nettement plus faible à 18h33 mag. 1.7 et 19h06 mag. 1.5.


Séisme du 21 novembre 2013 à Andon
Un petit séisme de magnitude 2.5 (MLv) selon Géoazur s’est produit le 21 novembre 2013 à 18h56 TU soit à 19h56 heure locale. L’épicentre a été validé et localisé à 2km au nord d’Andon, 6,5 km à l’est de Valderoure et 8 km au sud-est de Saint-Auban. Le foyer a été estimé à une profondeur de 6,2 km environ.
Ce séisme a été ressenti à Saint-Auban où un habitant du village indique que "mon chalet a vibré, et nous étions 3 à l’intérieur à avoir ressenti les mêmes vibrations". Cet événement a été ressenti par plusieurs personnes à Valderoure.
Un événement peu commun dans ce secteur.

JPEG - 159.6 ko
Village d’Andon
Village situé en fond de vallée à 1 200 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

Séisme du 9 novembre 2013 à Breil
Une nouvelle secousse de magnitude 3.1 (Ml) selon Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (C.S.E.M.), et 2.7 (Ml) selon l’Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia (I.N.G.V.), s’est produite le samedi 09 novembre à 10h17 TU, soit à 11h17 heure locale. En attendant la validation de cet événement par un sismologue, l’épicentre a été localisé à 1 km environ au nord-ouest de Breil-sur-Roya dans la vallée de la Roya.
Les effets
Cette secousse a été ressentie à Breil-sur-Roya et selon le Maire de Saorge par les habitants de son village. Il a lui même observé le phénomène, depuis le deuxième étage de la mairie, avec une forte vibration et un bruit sourd. Ce séisme a été également ressenti à Tende et à Sospel. En Italie dans la vallée voisine, le séisme a été ressenti presque exclusivement par des personnes situées aux étages supérieurs et au repos. Séisme précédent Voir celui du vendredi 31 octobre 2013 dans ce même secteur, il pourrait s’agir d’une réplique.


Séisme de Breil-sur-Roya du 31 octobre 2013 Un séisme de magnitude 3.7 (MLv) s’est produit le 31 octobre 2013 à 22h09 TU dans le département des Alpes-Maritimes.
Voir la page consacrée à cet événement


Séisme de Pradleves du 15 octobre 2013
Un séisme de magnitude 4.1 (MLv) s’est produit le 15 octobre 2013 à 2h47 TU dans le Piemont occidental à proximité de Pradleves.
Voir la page consacrée à cet événement


Séisme du 7 avril 2013 à Entracque
Un séisme de magnitude validée à 3.9 (MLv), s’est produit le 07 avril 2013 à 03h13 TU soit à 05h13 heure locale. L’épicentre a été localisé sur le territoire italien, à 1,5 km au nord d’Entracque dans la province de Cuneo, région du Piemont, proche du département des Alpes-Maritimes soit à 20 km au nord-nord-ouest de Tende.

Les effets dans les Alpes-Maritimes
Un témoignage de Tende rapporte ceci : "ça m’a réveillé, c’était un fort grondement avec secousses". Dans une autre maison de Tende, une personne a aussi été réveillée, mais elle a cru que c’est le bruit d’un camion sur la route.
Ce séisme a été également ressenti à Cagnes-sur-Mer : avenue des Chênes au 4eme étage "j’ai été réveillée l’immeuble à vibré", au haut de Cagnes "les portes de mon armoire ont bougé mais pas mon lit !".
Il a été ressenti aussi à Saint-Laurent du Var, à Nice, Breil-sur-Roya et à Saint-Martin Vésubie.
Selon le B.C.S.F., la plus forte intensité relevée dans les Alpes-Martimes a été IV sur l’échelle EMS 98 et a concerné les communes de : Saint-Paul de Vence, Levens et la Bollène Vésubie.
Intensité III pour : Isola, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Saint-Dalmas Valdeblore, Utelle, Tende, Sospel, la Roquette-sur-Var, Chateauneuf Villevieille, La Trinité, Saint-Laurent et Tourrette-sur-Loup.

Les effets dans le Piemont Selon la presse italienne, ce séisme d’une intensité V sur l’échelle Mercalli, a été ressenti dans tout le Piemont sud-occidental et a provoqué le réveil soudain de nombreux habitants qui ont entendu un grand bruit précédant les secousses pendant quelques secondes. Dans beaucoup de maisons il a été signalé la peur de voir le mobilier trembler. Les centres de secours de la zone épicentrale ont reçu de nombreux appels. La protection civile a procédé à des vérifications, tout particulièrement sur les bâtiments sensibles. Il n’y a pas eu de dommages sur les installations et les infrastructures municipales. La secousse a été ressentie aussi dans la partie sud du territoire de Saluzze et une partie du Monregalese.


Séisme du 13 mars 2013 à Saorge
Un petit séisme de magnitude 2.4 (MLv) s’est produit mercredi 13 mars 2013 à 22h34 TU, soit à 23h34 heure locale. L’épicentre a été localisé à environ 4 km au nord-est du village de Saorge, proche aussi de Fontan, dans la vallée de la Roya. Cet événement a été ressenti par quelques habitants du village de Saorge, voici un témoignage : J’ai très bien ressenti le séisme. Je me suis sentie soulevée de mon fauteuil comme si j’étais sur une vague. Mon compagnon lui, a très bien entendu un bruit sourd mais il n’a pas perçu la vague alors qu’il n’était qu’à deux mètres de moi. Dans ces moments là, on croit toujours que c’est le voisin du dessous qui claque fortement une porte qui ferait vibrer le sol. Avec la profondeur du foyer estimée à un peu plus de 3 km environ, place cet événement presque sous le village de Saorge.


Séisme du lundi 07 janvier 2013 Hautes Alpes
Un séisme de magnitude locale de 4.1 (Ml), s’est produit dans les Hautes Alpes lundi 07 janvier 2013 à 04h20 TU soit à 05h20 heure locale. L’épicentre a été localisé à 2,5 km environ au l’ouest du village d’Arvieux au nord-est de Guillestre et au sud du célèbre col de l’Isoard.
Cet événement a été suivi par une réplique de magnitude locale de 2.6 (Ml) le même jour à 9h10 TU soit à 10h10 heure locale et par cinq autres petites secousses qui ont toutes été inférieures ou égales à 1.1 donc pas ressenti par les humains. Ce séisme a été ressenti à Cagnes-sur-Mer (130 km de l’épicentre environ) par quelques personnes, notamment dans les niveaux supérieurs d’immeuble et également à Nice, Saint-Laurent du Var et la Bocca.
Un séisme de magnitude locale de 3.4 (Ml) s’est produit dans ce secteur le 02 janvier 2013 à 00h56 heure locale et pourrait être un événement précurseur.

PNG - 614.9 ko
Localisation du séisme
(Infographie : André Laurenti)

Séisme du 03 octobre 2012 à Sampeyre dans le Piemont occidental
Voir la page consacrée à cet événement


Séisme 19 septembre 2012 à Manosque

Un séisme de magnitude locale de 3.3 (Ml) selon le Réseau National de Surveillance Sismique de Strasbourg (ReNaSS), 3.5 (Ml) selon le CEA, s’est produit mercredi 19 septembre 2012 à 18h56 TU soit à 20h56 heure locale. L’épicentre a été localisé proche de Villeneuve à proximité de la Durance dans les Alpes de Haute Provence et à une profondeur d’environ 5 km.

La secousse principale a été ressentie localement dans toute cette partie de la vallée de la Durance sous la forme d’une forte explosion suivie de vibrations, notamment à Manosque, Villeneuve, Volx, Lurs, Oraison, Forcalquier, Les Mées et également à Vinon.

JPEG - 153 ko
Commune de Forcalquier
(Photo : André Laurenti)

Répliques
Deux répliques ont suivi cet événement, la première à 21h59 heure locale de magnitude 2.7 et la seconde le 21 septembre à 00h44 heure locale de magnitude 2.4.
Une nouvelle réplique de magnitude 2.1 Ml (Sismalp), 2.6 MLv, 3.6 Mw (Geoazur), s’est produite le samedi 29 septembre à 6h45 heure locale. Celle-ci a été ressentie dans quelques communes proche de Villeneuve. Beaucoup plus faible que le séisme du 19 septembre il n’y a pas eu d’appel particulier ont précisé les sapeurs-pompiers des Alpes-de-Haute-Provence.

Il a été observé sur le site Azurseisme.com, un pic élevé de visites vers 21h00.

Ce séisme s’est produit à proximité de la Faille de la Moyenne Durance, orientée SW-NE suivant la vallée de la Durance, le long de laquelle se sont déjà produits, au cours des siècles passés, plusieurs séismes destructeurs en 1509 – 1708 – 1812 et 1913. La période de retour étant d’environ un siècle, il n’est pas exclu qu’un événement de ce type se produise dans les mois ou les années à venir.

Le département des Alpes de Haute Provence a connu cette année une forte activité notamment avec le séisme de 4.8 (Ml) au nord de Barcelonnette et la crise sismique qui a suivi, produisant neuf répliques de magnitude supérieure à 3.0. Toutefois, cette activité n’a rien à voir avec l’événement de Manosque survenu à une distance d’une centaine de kilomètres au sud-sud-ouest.


Séisme du 25 mars 2012 en Ubaye Une nouvelle réplique de magnitude 3.6 (Ml) s’est produite le dimanche 25 mars 2012 à 08h05 TU soit à 10h05 heure locale. L’épicentre a été localisé à 10,5 km à l’ouest de Saint-Paul-sur-Ubaye. Dans les Alpes-Maritimes, cette réplique a été ressentie à Saint-Etienne de Tinée et à Saint-Sauveur-sur-Tinée.


Séisme du 4 mars 2012 au large d’Ajaccio
Un séisme de magnitude 4.1 selon Géoazur, s’est produit à 03h47 TU soit à 04h47 heure locale dimanche 4 mars 2012. L’épicentre a été localisé à environ 88 km à l’ouest au large d’Ajaccio. Selon le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (BCSF), ce tremblement de terre a été faiblement ressenti Le 7 juillet 2011 un séisme de magnitude 5.5 s’était produit dans ce même secteur.


Séisme du 2 mars 2012 en Ubaye
Un nouveau séisme de magnitude 3.9 (Ml) selon le ReNaSS, s’est produit en Ubaye le 02 mars 2012 à 7h15 TU soit à 8h15 heure locale. Ce séisme a été ressenti à Cagnes-sur-Mer à Saint-Dalmas le Selvage, à Valdeblore et à Nice nord. Voir l’enregistrement de cette réplique sur la station de Cagnes-sur-Mer mis sur la page suivante.


Séisme du 26 février 2012 à Saint-Paul-sur-Ubaye dans les Alpes de Haute Provence.
Voir la page consacrée à cet événement


Séisme du 27 janvier 2012 à Fornovo di Taro dans la région Emilia Romagna (province de Parme)
Voir la page consacrée à cet événement


Petit séisme à Sospel le jeudi 10 novembre 2011

Une petite secousse de magnitude 2.6 (MLv) selon Géoazur et 2.9 (Ml) selon le ReNaSS, a été enregistrée jeudi soir à 17h19 TU soit à 18h19 heure locale à Sospel, dans la vallée de la Bevera. L’épicentre a été localisé à environ 3 km au sud-ouest du village. Ce séisme a été ressenti par les habitants du village. Parmi les témoignages recueillis, voici celui d’un correspondant du journal Nice-Matin qui était sur place "j’ai cru qu’un camion défonçait ma maison". A l’hôpital du village, une infirmière explique avoir senti comme un tremblement, mais avoir pensé sur le moment qu’il s’agissait d’un chariot passant dans le couloir. "Mais mon père m’a appelée, lui a cru à une explosion." Toutefois, les sapeurs-pompiers indiquent n’avoir reçu aucun appel. Ce léger tremblement de terre a été perçu dans toutes les zones du village.

JPEG - 109.3 ko
Village de Sospel
Photo : André Laurenti

Séisme du 25 juillet 2011 (Pinerolo Piemont)

Voir la page consacrée à cet événement


Petits séismes ressentis le 22 juillet 2011 à la Colmiane

Le témoignage reçu sur "azurseisme" le matin même, a bien été confirmé, il s’agissait de deux petits événements sismiques.
"J’étais ce matin même à la Colmiane sur la commune de Valdeblore, quand j’ai entendu à deux reprises, d’abord vers 6h50 puis vers 7h10, une petite explosion suivi dans les deux cas, d’une légère vibration"
Effectivement, selon "Géoazur" deux petits séismes de faible magnitude (magnitude locale 1.5 et 1.6) se sont produits pour le premier, à 05h04’02’’ et pour le second à 05h11’54’’ TU soit à 07h04’02’’ et à 07h11’54’’ heure locale. Les foyers étaient relativement superficiels, à environ 1,5 km de profondeur et les épicentres ont été localisés tous les deux au nord de la Colmiane, très proche de la station de ski.


Séisme du 7 juillet 2011 au large d’Ajaccio

Voir la page consacrée à cet événement


Séisme du 19 avril 2011 à proximité d’Entracque (Piemont)

Après environ cinq mois de calme, un petit séisme de magnitude locale de 3.0 (Ml) s’est produit mardi 19 avril 2011 à 20h04 TU soit à 22h04 heure locale, dans le Piemont occidental. L’épicentre a été localisé à 6 km au nord-Ouest d’Entracque dans la vallée de Gesso. Selon un témoignage reçu sur le site azurseisme.com cet événement a été ressenti faiblement à Roquebilière dans la vallée de la Vésubie.


Séisme du 09 novembre 2010 au large du Lavandou

Voir la page consacrée à cet événement.


Séisme du 04 juillet 2010 au large d’Imperia (Ligurie)

Le Réseau National de Surveillance Sismique (ReNaSS) a enregistré dimanche 04 juillet, un séisme d’une magnitude locale de 3.7 à 16h34 TU soit à 18h34 heure locale. L’épicentre a été localisé en mer à 31 km environ au sud-sud-est d’Imperia en Ligurie occidentale. Sur la côte Ligure ce séisme a été ressenti par les habitants des communes de d’Imperia, de Diano Marina, de Cervo et de Savone. De nombreux appels ont été reçus dans les centres de secours de Varazze, Savone, Noli, Albenga et Savone. Des contrôles ont été effectués par le département de la Protection Civile, il n’a été relevé aucun dégât. Ce séisme a été enregistré par 21 stations du réseau sismique national italien (I.N.G.V.).


Séisme du 24 février 2007

Le réseau National de Surveillance Sismique (ReNaSS) a enregistré à 22 h 09 T.U soit à 23 h 09 heure locale un petit séisme de magnitude 2.0. L’épicentre a été localisé à proximité de la station de Valberg, à 2,5 km au nord-est de Péone. Un tel événement par sa faible magnitude ne devrait pas être ressenti par la population. Or ce n’est pas toujours le cas pour les séismes qui se produisent dans les environs de Valberg, il semblerait que ce soit une particularité de ce secteur (voir séisme du 20 décembre 2005). La raison peut s’expliquer par la présence de foyers situés très proches de la surface du sol, c’est la raison pour laquelle ils sont ressentis par la population mais sur un secteur extrêmement limité. Selon la presse des personnes ont tout de même eu le temps de se sentir secoués plus particulièrement dans les étages des habitations. Toutefois cette secousse n’a pas été ressentie dans toute la station de Valberg. Cet événement a été ressenti à l’entrée de la station au hameau de Combarionne. Un témoignage donne les précisions suivantes : Nous regardions la télévision et le lit a tremblé quelques fractions de seconde. Mon mari qui était à l’étage d’en dessous à l’ordinateur, n’a rien ressenti sauf qu’il s’est étonné qu’on déplace le lit.


Séisme du mardi 24 octobre 2006

Le Réseau National de Surveillance Sismique (ReNaSS) a enregistre le mardi 24 octobre 2006 à 17 h 31 T.U. soit à 19 h 31 heure locale un séisme de magnitude 3.6. L’épicentre a été placé à la frontière franco-italienne à 5.5 km au sud-est de Breil-sur-Roya, quant à la magnitude elle a été augmentée à 3.8 par d’autres institutions. Pour plus de détails voir la page suivante : Séisme du 24 octobre 2006


Séisme de samedi 02 septembre 2006

Le Réseau National de Surveillance Sismique (ReNaSS) a enregistré, le samedi 2 septembre 2006 à 01 h 21 T.U. soit à 3 h 21 (heure locale) un séisme de magnitude 4,2. Cet événement a été très bien enregistré sur toutes les stations de la région ainsi que celle du Haut de Cagnes où la valeur a d’ailleurs été relativement importante. Pour plus de détails voir la page suivante : Séisme du 02 septembre 2006


Séisme de mardi 20 décembre 2005 à Valberg

Selon les données du ReNaSS, un séisme d’une magnitude 3.5 s’est produit dans la nuit à 23 h 57 T.U. soit à 00 h 57 heure locale dans les gorges du Cians. L’épicentre a été localisé à environ 5 km au sud de Beuil, à 4.5 km au nord-ouest de Pierlas et à 6.5 km au nord du village de Rigaud. Voir le signal enregistré par le réseau "aster azur"

Il est à noter qu’un petit événement s’est produit la veille, le 19 décembre à 20 h 49 T.U. soit à 21 h 49 heure locale, l’épicentre était à environ 2 km au nord-est de la station de Valberg et à 3 km au nord-ouest de Beuil. Selon le site Sismalp une secousse a bien eu lieu le 21 décembre 2005 à 01 h 22 TU soit à 02 h 22 heure locale, puis une autre le jeudi 22 décembre 2005 à 13 h 47 T.U. soit à 14 h 45 heure locale. Les enregistrements de ces deux évènements confirment bien les propos de Monsieur Guichard ci-dessous.

Renseignement pris mercredi 21 décembre en matinée auprès de la gendarmerie de Puget Théniers aucun appel n’a été reçu. Dans la presse locale du jeudi 22 décembre on pouvait lire ceci : les habitants de la station de Valberg se sont réveillés en sursaut "pendant deux bonnes secondes, ça s’est mis à trembler de partout, avec surtout un bruit sourd, comme une explosion". Le Député Maire Charles Ange Ginesy résident au huitième étage de l’immeuble Plaza a observé le déplacement de quelques tableaux. A l’extérieur, plusieurs alarmes se sont déclenchées et les pompiers ont reçu 18 appels.

Selon un appel téléphonique d’un correspondant, de nombreuses personnes sont sorties à l’extérieur des maisons et des objets sont tombés à Valberg. Il signale aussi la chute de meuble dans un appartement situé au dessus de la route d’accès à la station, au quartier des Launes. Les habitants proches du lac de Beuil auraient ressenti très nettement la secousse.

La chute de meubles et d’objets a été confirmée par le gardien de l’immeuble "le Palace" situé sur un mamelon au quartier des Launes. Ces faits ont été constatés exclusivement au dernier étage de cet immeuble, c’est à dire au quatrième.

Monsieur Guichard demeurant à proximité de l’Ecole de Neige de Valberg précise qu’au moment du choc principal il a entendu comme un bruit de tonnerre venant du sud-est qui l’a soudain réveillé lui et sa femme, sans toutefois noter de secousse. Le même bruit moins fort s’est reproduit 15 à 20 mn plus tard puis à nouveau vers 2 h 28. Il signale également avoir entendu comme un bruit de tonnerre lointain la veille, c’est à dire lundi 19 au soir entre 21 h 00 et 22 h 00. Sa femme aurait aussi entendu lundi après midi un grondement lointain se répercuter dans les montagnes. Monsieur Guichard confirme avoir entendu parler dans le voisinage de chutes d’objets en équilibre à la station même. Selon la même source, la secousse n’a pas été ressenti à Roubion, faiblement à Péone et pratiquement pas à l’ouest de Valberg au niveau de la route qui descend vers Guillaume (R.D.28). Voici un autre témoignage intéressant d’un couple résident à Combarionne à l’entrée de Valberg qui a été réveillé en sursaut. "Nous avions l’impression qu’une voiture était entrée dans le mur de la maison, le lit a bougé comme si on tordait les pieds du lit et qu’on le secouait, les vitres de la fenêtre ont vibré et tout cela dans une sorte de grondement comme à la fin d’un orage, suivi d’un immense silence. J’ai regardé le radio réveil il était 0h58.Un bibelot situé dans la chambre de notre fille est tombé dans son lit. C’est la première secousse aussi importante que j’ai ressenti depuis 45 ans et honnêtement j’ai eu peur. Je n’ai pas réussi à me rendormir tout de suite, à 2h23 je pense qu’il y a eu encore une légère secousse mais imperceptible cette fois, mais j’ai senti une très légère vibration très courte."

La postière du village de Beuil précise que ce séisme a été ressenti dans le village de Beuil mais plus particulièrement au quartier des Launes (qui dépend de cette commune), elle a dit également avoir également entendu une déflagration la veille le 19 décembre vers 22 h 00.

Dans le village de Rigaud situé a environ 5 km au sud de l’épicentre le séisme n’a pas été ressenti.

L’Office de Tourisme du village de Roubion fait savoir qu’après avoir interrogé plusieurs personnes du village, aucune n’a ressenti un quelconque tremblement.

En fonction des renseignements obtenus, Il semble que la zone intéressée par cet événement reste très réduite, ce qui laisse supposer que l’hypocentre de ce séisme était très proche de la surface.


Le séisme du vendredi 25 novembre 2005 à Entrevaux

Ce séisme a été bien ressenti dans le secteur d’Entrevaux. Selon les données du ReNaSS, ce petit séisme d’une magnitude 2.6 s’est produit à 22 h 34 TU soit à 23 h 34 heure locale, à 3 km environ au nord-ouest d’Entrevaux. D’après le message reçu d’un collègue qui réside à 1.5 km au nord-ouest d’Entrevaux, cet événement a été ressenti par les habitants. On en parlait le lendemain dans les bistrots d’Entrevaux. Selon les témoignages recueillis par le correspondant, il y a eu comme une déflagration et un mouvement très bref. Cet évènement a été davantage ressenti dans le petit village de Saint-Benoit (A.H.P.) Selon la presse locale de dimanche 27 novembre, un habitant de ce village a fait la déclaration suivante : "Tout a vibré dans la maison, je suis sorti en pleine nuit dans le jardin car j’ai cru qu’une maison voisine venait d’exploser". Ces impressions étaient partagées par d’autres habitants, tous tirés de leur sommeil. Ce séisme a aussi été perçu dans les quartiers d’Annot et de Castellet les Sausses dans la vallée du Var mais plus faiblement.


Séisme du lundi 23 février 2004 à Utelle

Un séisme d’une magnitude locale de 2.6 s’est produit à 15 h 08 heure locale. L’épicentre a été localisé à 3.5 km au nord du village d’Utelle et à 5 km à l’est de la Tour-sur-Tinée. Cet événement a été très bien enregistré par la plupart des stations du réseau. Localisation : 43° 55’ 48" de latitude nord et 7° 13’ 48" de longitude est A Utelle la secousse a été ressentie par plusieurs personnes. Des ouvriers qui se trouvaient sur un échafaudage ont du se tenir. Selon des témoignages recueillis, c’est dans un quartier de la Tour-sur-Tinée situé au col de l’Abeille, à 4 km de l’épicentre, au droit de la route qui mène aux Granges de la Brasque, que le séisme a été davantage ressenti :

- Nous avons senti le toit de la maison faire l’accordéon.

Un bruit très court comme si un énorme rocher était tombé à 50 m de la maison a été immédiatement suivit par une secousse de 2 secondes environ. Ces descriptions correspondent bien à un événement très proche : avec une durée du mouvement très court et une amplitude forte.


Séisme du lundi 1er septembre 2003 Piemont

Un petit séisme d’une magnitude 3.5 a été enregistré à 19 h 28 (GMT) soit à 21 h 28 heure locale. L’épicentre se trouvait entre Valdieri, Entracque, Limone et Moiola, par 44.22 de latitude nord et 7.43 de longitude est, avec une profondeur de 5 km environ. Ce séisme a été bien ressenti sur le versant italien du Mercantour, par les habitants de Valdieri et d’ Entracque où les gens sont sortis dans la rue. Dans ce dernier village, la secousse a provoqué la rupture d’une petite centrale de compression de gaz suivie par une dangereuse fuite de combustible. Les trépidations du sol ont été également ressenties à Borgo San Dalmazzo et à Cuneo. Coté français, le séisme a été perçu par les habitants d’Isola, du Boréon, de Saint-Dalmas de Tende et surtout de Tende. Deux autres secousses se sont produites les 09 et 22 août et ont été également ressenties par quelques habitants de la vallée de Gesso, proche de Valdieri. Lors de l’événement du 22 août, deux déflagrations successives ont été entendues.


Séisme du mercredi 14 mars 2001 en Ligurie

Une nouvelle secousse s’est produite le Mercredi 14 mars 2001 à 8h09 heure locale, en mer Ligure à 35 km au large de la localité de San Stefano al Mare. Ce séisme d’une magnitude de 3.9 sur l’échelle de Richter a été situé à 43° 567 de latitude Nord et de 8° 122 de longitude Est à une profondeur de 18km. Cette recrudescence d’activité depuis quelques mois fait l’objet de toute l’attention des spécialistes


Séisme du dimanche 25 février 2001

Voir la page spéciale consacrée à cet événement


Commentaires

l'actualité Azurseisme

17 novembre - L’activité sismique se poursuit en Savoie

Deux nouveaux séismes de 3.7 et 3.5 L’activité en essaim se poursuit en Savoie avec deux (...)

4 novembre - 22ème Festival Explorimages 2017

FESTIVAL EXPLORIMAGES Le Parc Phoenix de la ville de Nice et l’association AGEFIISA présentent (...)

28 octobre - Séisme dans les Hautes Pyrénées

Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a enregistré un séisme de (...)

27 octobre - Crise sismique en Savoie

Nouveau séisme de 3.8 Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a (...)

25 octobre - Essaim sismique du 25 octobre 2017 en Savoie

Le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.) a détecté un séisme de magnitude (...)