Effets sur la vallée de la Roya


SEISME LIGURE DU 23 FEVRIER 1887

EFFETS SUR LA VALLEE DE LA HAUTE ROYA

Les informations sur la vallée de la Roya sont peu nombreuses. A priori les effets ont été atténués. La presse française donne seulement quelques précisions sur les communes de Breil-sur-Roya, Fontan et Saorge. Le catalogue italien des forts tremblements de terre donne pour cette vallée, les intensités uniquement pour les communes de Tende et la Brigue [1]. La liste des localités touchées publiée par G.Capponi, M. Cattaneo et F. Merlanti ne mentionne aucune commune de la haute vallée de la Roya [2]. L’état présentant par commune le nombre de maisons détruites, très endommagées et partiellement détruites, précise pour cette vallée uniquement quelques dégâts sur Saorge.

BREIL-SUR-ROYA : Superficie : 8 131 ha - Alt. : 300 m Latitude : 43° 56’ 17 Nord - Longitude : 7° 30’ 54 Est Population : 2 576 habitants en 1877 – 2 028 habitants en 1999 Etat des logements en 1999 : 1 599 dont 862 principaux – 559 secondaires – 178 vacants – avant 1949 nb. 509

Cadastre Napoléonien
Section : EDEV La Ville, Feuille unique développement

Les effets :
La chapelle de la Miséricorde et l’église paroissiale furent crevassées. Le curé qui, au moment du séisme disait la messe, fit sortir au moment de l’offertoire, le public. Les maisons de MM. Ghirardi, Torelli, Bergondi et Bermondi, furent lézardées. Par ailleurs les habitations de campagne appartenant à MM Rey, Robiolis et Revelli situées aux quartiers de la Pinea, de Bourgemo et de Peuil sur la rive droite de la Roya ont beaucoup souffert [3].

Remarque
Les hameaux de Libre et de Piene Haute et Piene Basse font partie de la commune de Breil-sur-Roya

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98.
Malgré un manque d’information, on peut considérer les dégâts de 1 à 2, ils sont suffisants pour justifier une intensité de VI

PNG - 383.1 ko
Village de Breil-sur-Roya
Il est situé en fond de vallée à 300 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)
PNG - 596.2 ko
La chapelle de la Miséricorde
Située au cœur du village, elle a été lézardée par le séisme de 1887. Aujourd’hui les lézardes ont simplement été rebouchées.
(Photos : André Laurenti)

PIENE HAUTE Alt. : 613 m Latitude : 43° 54’ 10 Nord - Longitude : 7° 30’ 56 Est

Cadastre 1949
Section : IV Feuille IV origine Olivetta San Michelle

Les effets
Non connus

Remarque
Le hameau de Piene Haute fut annexé à la France en 1945

JPEG - 38.8 ko
Hameau de Piène Haute
Il est situé sur un ensellement à 613 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

FONTAN

Superficie : 4 961 ha - Alt. : 450 m Latitude : 44° 00’ 17 Nord - Longitude : 7° 33’ 15 Est Population : 1 074 habitants en 1877 - 234 habitants en 1999 Etat des logements en 1999 : 357 dont 125 principaux – 184 secondaires – 48 vacants – avant 1949 nb. 93

Cadastre Napoléonien
Section : N3 Fontan

Les effets
Selon la presse, ce village n’a absolument rien souffert du séisme [4].

Remarque
Les hameaux de Berghe Supérieur et Berghe inférieur sont attachés à la commune de Fontan depuis 1870.

PNG - 371.4 ko
Village de Fontan
Il est situé en fond de vallée à 450 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

BERGHE SUPERIEUR ET INFERIEUR

Alt. : 800 m Latitude : 44° 01’ 12 Nord - Longitude : 7° 34’ 12 Est

Cadastre Napoléonien Section : L7 Berghe supérieur Section : M4DEV Berghe inférieur

Les effets
Non connus

Remarque
Les deux hameaux ont été rattachés à Fontan en 1870.

JPEG - 36.6 ko
Le hameau de Berghe
Il est situé sur un versant dominé à 800 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

SAORGE

Superficie : 8 678 ha - Alt. : 500 m
Latitude : 43° 59’ 18 Nord - Longitude : 7° 33’ 11 Est
Population : 1 514 habitants en 1877 - 396 habitants en 1999
Etat des logements en 1999 : 528 dont 182 principaux – 317 secondaires – 29 vacants – avant 1949 nb. 153

Cadastre Napoléonien
Section : D1 Saorge

Les effets

Les oscillations brusques et saccadées étaient dirigées du sud-est au nord-ouest. Aucun accident ne fut déploré. Cependant plusieurs maisons se lézardèrent et une pierre énorme roula à quelques pas du village jusqu’au chemin, emportant tout sur son passage [5]. La maison d’école des garçons a été surtout compromise. En dehors des nombreuses lézardes qui s’y sont produites, elles est encore exposée à être écrasée par un gros rocher qui menace de tomber d’un instant à l’autre [6]. L’état présentant par commune le nombre de maisons détruites, très endommagées et partiellement détruites, indique pour Saorge une maison détruite, 19 personnes auraient déclaré des pertes sans autre précision.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
A propos de la maison détruite, le rapport par commune faisait peut-être allusion à l’école qui semble être le bâtiment qui a le plus souffert. Les pertes déclarées peuvent être de la vaisselle et des meubles, elles sont proportionnellement faibles pour une population supérieure à 1 514 habitants. On peut évaluer les dégâts de 1 à 2, ils sont suffisants pour justifier une intensité de VI.

PNG - 428.8 ko
Village de Saorge
Il est situé sur un versant dominé à 500 m d’altitude
(Photos : André Laurenti)

SAINT DALMAS DE TENDE

Alt. : 730 m Latitude : 44° 03’ 00 Nord - Longitude : 7° 34’ 58 Est

Les effets Non connus

Remarque
Cette agglomération dépend de la commune de Tende, elle fut rattaché à la France en 1947. Cette localité est née pour loger les mineurs travaillant à l’exploitation d’une minière située à l’entrée de la Vallée des Merveilles restée en activité jusqu’en 1927.


TENDE

Superficie : 17 747 ha - Alt. : 815 m Latitude : 44° 05’ 19 Nord - Longitude : 7° 35’ 39 Est Population : habitants en 1877 – 1 844 habitants en 1999 Etat des logements en 1999 : 1 799 dont 750 principaux – 766 secondaires – 283 vacants – avant 1949 nb. 442

Cadastre 1901
Section : XXIV section XXIV, section XXIV

Les effets
La Gazzetta Piemontese [7] mentionne une grande agitation dans toutes les habitations. Presque toutes les maisons ont été fissurées, notamment la mairie, celle de M. Toesca et la caserne des carabiniers. Les trottoirs de quelques chemins ont été endommagés. Il est signalé également la chute d’un grand lampadaire et la turbidité de l’eau a été observée à la fontaine.

Remarque
Au traité de paix de Paris du 10 février 1947 ce territoire passe sous souveraineté française.

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
A partir de ces informations une intensité de VI parait raisonnable. Le catalogue italien des forts tremblements de terre indique une intensité de VI [1]. Cette valeur semble cohérente pour cette vallée qui a peu souffert

PNG - 403.1 ko
Village de Tende
Il est situé sur un versant dominé à 815 m d’altitude
(Photos : André Laurenti)

GRANILE

Alt. : m Latitude : 44° 01’ 48 Nord - Longitude : 7° 34’ 12 Est

Cadastre 1901
Section : XXXII section XXXII, section XXXII

Remarque
Ce hameau qui dépend de la commune de Tende, regroupe un ensemble de maisons montagnardes traditionnelles, construites en moellons de pierres et couverte de toitures de lauze produites dans la haute vallée suivant les techniques artisanales. Des balcons de bois très rustiques agrémentent les façades exposées au soleil.

Les effets
Non connus

PNG - 443.8 ko
Hameau de Granile
Ce hameau est situé sur un versant dominé.
(Photos : André Laurenti)

CASTERINO

Alt. : 1 565 m Latitude : Nord - Longitude : Est

Remarque
Petite station de montagne à 1 500m d’altitude au cœur d’une grande vallée aux portes du Parc National du Mercantour et de la Vallée des Merveilles. Ce hameau qui dépend de la commune de Tende, regroupe trois hôtels

Les effets
Non connus


VIEVOLA Petit hameau qui dépend de la commune de Tende, au pied du Col de Tende. La chapelle de Notre Dame de la Visitation a été construite à la suite d’un vœux après l’épidémie de peste de 1630.


LA BRIGUE

Superficie : 9 177 ha - Alt. : 800 m Latitude : 44° 03’ 47 Nord - Longitude : 7° 37’ 01 Est Population : habitants en 1877 - 595 habitants en 1999 Etat des logements en 1999 : 1 027 dont 241 principaux – 700 secondaires – 86 vacants – avant 1949 nb. 190

Cadastre 1906
Section : XLII section XLII, section XLII Section : XXXIXDEV section XXXIX allega, section XXXIX allega Section : XDEV section X, allegato
Section X, allegato

Les effets
Non connus

Remarque
La Brigue a été annexée à la France le 10 février 1947

Classification utilisée dans l’échelle EMS 98
Il n’a pas été possible de trouver des informations sur cette commune. Toutefois, dans le catalogue italien des forts tremblements de terre l’intensité de VI a été attribuée [1]. Cette valeur semble cohérente pour cette vallée qui a peu souffert

PNG - 348.9 ko
Village de la Brigue
Il est situé en fond de vallée à 800 m d’altitude.
(Photos : André Laurenti)

MORIGNOLE

Alt. : 960 m Latitude : 44° 04’ 48 Nord - Longitude : 7° 39’ 00 Est

Les effets
Non connus

Remarque
Ce hameau dépend de la commune de la Brigue

JPEG - 68.8 ko
Le hameau de Morignole
Il est construit en éventail sur un versant à 960 m d’altitude
(Photo : André Laurenti)

Source documentaire

- Levret Agnès Grunthal G : Cahier du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie – volume 19 – l’Echelle Macrosismique Européenne – année 2001

- Recensement par commune de l’année 1877 – INSEE Marseille

- Recensement de la population de l’année 1999 - http://www.recensement.insee.fr


[1] Catalogo dei forti terremoti in italia dal 461 a. C. al 1980 – Istituto Nazionale di Geofisica – luglio 1995

[2] Capponi G. Cattaneo M. Merlanti F. : The Ligurian earthquake of february 23, 1887 – Société Géologique de France

[3] Le Petit Niçois : Extrait du journal du 26 février 1887 (Arch. Dép. Des A.M.)

[4] L’Eclaireur du Littoral : extrait du journal du 7 mars 1887 (Arch. Dép. Des A.M.)

[5] L’Eclaireur du Littoral : extrait du journal du 25 février 1887 (Arch. Dép. Des A.M.)

[6] L’Eclaireur du Littoral : extrait du journal du 9 mars 1887 (Arch. Dép. Des A.M.)

[7] Gazzetta Piemontese : extrait du journal du 26-27 février 1887


Commentaires

l'actualité Azurseisme

4 février - Séisme en Martinique

Un séisme de magnitude 5.7 Mw (source Centre Sismologique Euro-Méditerranéen C.S.E.M.), magnitude (...)

18 janvier - Nombreux séismes en Italie centrale

Selon l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV), depuis la journée du 18 (...)

7 janvier - Séisme dans le Morbihan

Selon un communiqué du Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg (B.C.S.F.), un séisme (...)

30 décembre 2016 - Bonne Année 2017

Avec plus de 100 000 visiteurs cette année, je vous remercie pleinement pour votre fidélité et (...)

29 décembre 2016 - Bilan 2016

Bilan de l’année 2016 Sur l’ensemble du territoire d’observation d’Azurseisme (47 000 km2), (...)