Bilan sismique année 2019

jeudi 2 janvier

L’activité sismique du territoire d’observation d’azurseisme a été particulièrement faible durant l’année 2019. Cela n’a rien d’exceptionnel, il y a simplement des années ou les séismes sont plus nombreux que d’autres.

Ce bilan 2019 a été effectué à partir des enregistrements des stations sismologiques locales de Géoazur.
Cet état concerne uniquement la sismicité survenue sur le territoire d’observation d’azurseisme.com, s’étendant sur 47 000 km2 de Toulon à Gênes et englobant au Nord, le secteur de Digne, la vallée de l’Ubaye et le Piemont occidental en Italie.

L’activité sismique est restée particulièrement faible sur tout l’ensemble de ce territoire d’observation.
En commençant par les séismes de magnitude supérieure ou égale à 2 MLv, on en totalise 53. Cela représente une moyenne de 4,4 séismes par mois.
Vous pouvez consulter les relevés plus détaillés sur la page du site info séisme 2019.

Ce résultat est nettement inférieur à l’activité de 2018 qui comptait, 90 séismes, soit une moyenne de 7,5 par mois. Il est vrai que le résultat de l’année 2018 avait été dopé par la crise sismique de Saint-Paul en Forêt (Var) ou 25 séismes de magnitude supérieure à 2.0, ont été relevés sur le mois de février.

Il y a eu 1 seul événement d’une magnitude supérieure où égale à 3.0, contre 5 en 2018. Ce séisme de magnitude 3.2 MLv s’est produit en mer ligure, au large de Bordighiera.

Les séismes de cette année comme les années précédentes, n’ont pas la même fréquence mois par mois, mais, l’activité reste régulière. Les mois les plus actifs ont été janvier, mars et décembre. L’activité a été plus faible pour les autres mois. Voici la distribution mensuelle :

PNG - 44.9 ko
Répartition des séismes régionaux
53 séismes de magnitude > 2.0
1 séisme de magnitude > 3.0
Tableau : André Laurenti

Comme on peut le voir sur la carte interactive figurant sur la page info séisme 2019, l’ensemble du territoire a été concerné par l’activité sismique.
Alors qu’habituellement le taux de sismicité est assez élevé dans la vallée de l’Ubaye (A.H.P.), on remarque cette année 2019 que l’activité a été très faible avec un seul événement,
En Ligurie, l’activité s’est concentrée principalement en mer ligure.
Les épicentres durant cette année sont répartis de la manière suivante :

SecteurNombre de séisme
Alpes-Maritimes 9
Var 1
Ligurie occidentale 21
Piemont occidental 22
Alpes de Haute Provence 1

Pour terminer, en consultant le catalogue Géoazur, il a été enregistré des événements de magnitude plus petite (non ressenti par la population), comprise entre 1.0 et 1.9, le nombre est plus important avec un total de 312 séismes contre 382 l’année 2018.



Répondre à cette brève

Toute l'actualité Azurseisme