Essaim sismique sur l’île de la Palma

mardi 14 septembre

Le Centre sismologique Euro-Méditerranée (CSEM) a détecté depuis le 12 septembre une importante activité sismique sur l’île de la Palma (archipel des Canaries).
Selon la presse locale l’activité sismique a débuté le samedi 11 septembre avec une activité intense sur la pointe sud de l’Île.
12 septembre Le C.S.E.M. a détecté plus de 160 séismes de faible magnitude de 1.5 à 3.4.
13 septembre 220 séismes ont été détectés.
14 septembre pique d’activité avec 260 séismes détectés. Cette journée a été marquée par un séisme de 3.9 (source CSEM) à 6h00 TU, le plus puissant depuis le début de la crise.
15 septembre l’activité sismique diminue avec 100 séismes durant la journée, toujours de faible magnitude.
16 septembre 40 séismes ce sont produits.
17 septembre 14 séismes ont été détectés.
18 septembre regain d’activité avec 111 séismes
19 septembre 132 séismes à 18h11 TU dont 6 de magnitude comprise entre 3.1 et 3.8.
A 15 h 12 heure locale l’éruption fissurale a fini par se produire à Montaña Rajada dans la commune d’El Paso.
Plus de 1005 séismes détectés par le C.S.E.M. depuis le 12 septembre

Des essaims similaires se sont déjà produits dans le passé, la toute dernière a eu lieu en octobre 2020.
La dernière éruption dans la Cumbre Vieja remonte au 26 octobre 1971. Celle-ci a donné naissance au Teneguía et a duré vingt quatre jours.
Cette activité se concentre à une dizaine de kilomètre de "Los Llanos de Aridane" dans le sud de l’île. Pour l’heure les autorités ont activé l’alerte jaune. Dimanche 19 septembre les sentiers forestiers et les pistes qui traversent El Paso, Los Llanos de Aridane, Fuencaliente et Villa de Mazo ont été fermés. La chasse a également été suspendue.
Il existe quatre niveaux d’alerte : vert, jaune (alerte, la population est informée), orange (alerte maximale, des phénomènes pré-éruptifs sont détectés) et rouge (urgence, il y a une éruption en cours).

PNG - 164.3 ko
Essaim sismique
Capture : Centre sismologique Euro-Méditerranée - C.S.E.M.)


Répondre à cette brève