Le centre de l’Italie à nouveau touché par un séisme

mercredi 26 octobre 2016

Deux nouveaux séismes de magnitude 5.5 et 6.1 (source CSEM) se sont produits mercredi 26 octobre 2016, dans le centre de l’Italie entre les régions des Marches et de l’Ombria. Les deux épicentres sont situés entre les provinces de Macerata, Perugia et Ascoli Piceno.
De nombreuses répliques sont encore en cours. Depuis le 26 octobre 900 séismes ont été détectés dont 80 de magnitude comprise entre 3 et 4 et 5 de magnitude entre 4 et 5.

Le premier événement survenu environ deux heures avant le second, a eu lieu à 17h10 TU soit à 19h10 heure locale, à une profondeur de 9 km.
Son épicentre a été localisé à l’ouest de Nocelleto dans la province de Macerata (région des Marches) entre Castelsantangelo sul Nera, Visso et Ussita.
Le second séisme plus puissant, s’est produit à 19h18 TU soit à 21h18 heure locale. L’épicentre a été localisé au Nord d’Ussita, dans le prolongement plus au nord du séisme d’Amatrice d’août dernier.

Les effets
On déplore une victime par crise cardiaque et un blessé transporté à l’hôpital de Camerino pour une fracture du fémur. Autrement, durant la nuit, de nombreuses personnes se sont rendues dans les établissements de santé de la région pour des soins médicaux, mais il n’y a pas eu de blessé grave. Le premier séisme, moins puissant, a déclenché un peu partout la panique, les populations ont quitté leurs habitations, ce qui a permis d’éviter le pire lors de la seconde secousse, car les gens étaient déjà dans la rue ou dans des abris.
Les dégâts sont nombreux, la situation la plus critique se situe à Castelsantangelo sul Nera (318 habitants) où l’électricité a été coupée et des maisons se sont effondrées. A Ussita (441 habitants) la façade de l’église s’est écroulée. L’église de San Salvatore a Campi de Norcia s’est effondrée.
A Visso, les autorités locales répondent aux besoins les plus urgents comme l’eau, les toilettes et la nourriture, en attendant de voir pour les hébergements car le centre administratif a été endommagé, c’est aussi le cas dans les communes voisines.
La route Salaria à hauteur d’Arquata del Tronto a été fermée, sur cette voie se sont déjà produits d’importants mouvements de terrains lors du séisme du 24 août.
En plus du séisme, des pluies importantes sur cette région n’arrangent pas la situation, des éboulements sont à craindre. De nombreuses personnes ont passé la nuit dans les voitures.

PNG - 370.3 ko
Carte des séismes depuis le 24 août 2016
Sur cette carte les étoiles rouges correspondent aux séismes du 26 octobre, les étoiles blanches les 2 séismes du 24 août 2016 et en bleu les répliques depuis le 24 août. (Source : I.N.G.V.)


Répondre à cette brève