Nombreux séismes en Italie centrale

mercredi 18 janvier

Selon l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV), depuis la journée du 18 janvier 2017, la séquence reste très active entre les provinces de l’Aquila (Montereale, Pizzoli, Capitignano, Campotosto, Cagnano Amiterno) et de Rieti (Amatrice). Les sismologues de l’Institut ont enregistré depuis le 18 janvier, un total de 500 événements sismiques dont :
55 séismes de magnitude comprise entre 3.0 et 4.0
7 séismes de magnitude comprise entre 4.0 et 5.0
4 séismes de magnitude comprise entre 5.0 et 6.0
Les quatre séismes qui se sont produits durant la journée du 18 janvier ont atteint respectivement les magnitudes suivantes :
10h25 heure locale Ml 5.3 (Mw 5.1)
11h14 heure locale Ml 5.4 (Mw 5.5)
11h25 heure locale Ml 5.3 (Mw 5.4)
14h33 heure locale Ml 5.1 (Mw 5.0)

Ces événements ont été détectés par le réseau sismique national de l’INGV sur un territoire long d’environ 10 à 15 km dans la direction des Apennins, et large d’environ 5 à 6 km. Ce secteur se trouve dans la zone de risque sismique élevé, entre celle affectée par le tremblement de terre de l’Aquila en 2009, et la partie sud de la séquence sismique initié le 24 août 2016.

Selon l’INGV, la faille qui est concernée par les séismes du 18 janvier, appartient au système de failles des Monti della Laga.

PNG - 600.8 ko
Séquence sismique du 18 janvier 2017
(Source : INGV)

Historique du secteur concerné

Le dernier tremblement de terre historique remonte au 2 février 1703 d’une magnitude estimée à Mw 6.7.
Pour l’heure, on ne peut pas exclure la survenance de séisme de magnitude comparable ou bien supérieure à ceux du 18 janvier.

Activité intense depuis août 2016

Après le premier séisme du 24 août 2016, l’activité ne s’est jamais arrêtée. Depuis cette date, plus de 49 000 secousses se sont produites en cinq mois, soit 320 séismes par jour en moyenne. L’I.N.G.V. a relevé jusqu’au 19 janvier 2017 à 11h00, les événements suivants :
960 séismes de magnitude comprise entre 3 et 4
57 séismes de magnitude comprise entre 4 et 5
9 séismes de magnitude supérieure à 5

L’ensemble de cette intense activité se situe entre le séisme d’Assise de 1997 au Nord et celui de l’Aquila en 2009 au Sud.

PNG - 452.8 ko
Séquence sismique depuis le début
Séismes depuis le 24 août 2016 en bleu, séismes depuis le 18 janvier 2017 en orange. Les étoiles représentent les séismes de magnitude supérieure à 5.0. (Source : I.N.G.V.)


Répondre à cette brève

Toute l'actualité Azurseisme