Crise sismique dans le Piemont

samedi 17 septembre 2016

72 séismes depuis le 16 septembre

La crise sismique initiée le 16 septembre à 14h55 heure locale dans le Piemont occidental, s’est réactivée le 6 octobre à 19h13 TU. vingt quatre événements se sont encore produits entre le 6 octobre et le 10 à 20h22 TU. Dans ce nouvel essaim, trois séismes ont dépassé la magnitude 2.0. Ainsi, depuis le 16 septembre, soixante douze séismes se sont produits entre les vallées de la Varaïta et du Pô, sur les hauteurs au Nord des communes de Sampeyre (1098 habitants) et de Frassino (291 habitants). Parmi l’ensemble de ces événements, onze ont atteint et dépassé la magnitude 2.0, dont deux ont dépassé la magnitude 3.0 (source Géoazur).
Cette zone active se situe à environ une centaine de kilomètres du littoral azuréen.

PNG - 523.7 ko
Localisation de la crise
Événements de magnitude supérieure ou égale à 2.5 (Source : I.N.G.V.)

Ce secteur a déjà connu des crises sismiques, il s’agit d’une succession de séismes en essaim qui surviennent en un endroit donné au cours de plusieurs jours, plusieurs mois ou bien plusieurs années. A ce sujet, la vallée de l’Ubaye détient un record avec une crise en 2003 - 2004 qui a produit 16 000 séismes dont la magnitude la plus forte n’a pas dépassé 2.7.
En revanche et toujours en Ubaye, la dernière crise a été initiée en 2012 et a durée jusqu’en février 2016 produisant plus de 15 000 séismes, dont 2 ont dépassé la magnitude 4.0. Parmi ces deux événements, le dernier, celui du 7 avril 2014, a produit des dégâts légers dans le secteur de Barcelonnette.

il s’agit d’un phénomène différent de la séquence séisme principal plus répliques que l’on observe habituellement. Dès qu’une crise débute, on ne sait pas quand celle-ci va s’arrêter, et on ignore qu’elle sera la plus forte magnitude.

Pour l’heure la plus forte magnitude de cet essaim a atteint 3.2 le 18 septembre à 17h07 TU soit à 19h07 heure locale. Selon la presse italienne, cette secousse a été ressentie dans les plaines jusqu’à Saluzzo et dans un rayon de 20 km à partir de l’épicentre.
Il n’est pas exclus qu’un événement plus fort survienne.

Voir aussi la page info séisme au jour le jour



Répondre à cette brève