Prudence avec la presse

dimanche 25 septembre 2016

Quand la presse va trop vite

Il faut rester prudent parfois, avec les articles de presse comme par exemple cette annonce en date du dimanche du 25 septembre, d’un séisme de magnitude 3.9 survenu dans la vallée de la Durance le 23 septembre à 01h14 heure locale. Pour rendre encore plus crédible l’information, le journaliste n’a pas hésité à ajouter un témoignage. Et puis si l’un diffuse pourquoi pas d’autres journaux aussi. Étonnamment, les réseaux sociaux n’ont pas trop réagis, et pour cause...
Cet article a été rédigé à partir des caractéristiques d’un séisme figurant sur le site du ReNaSS à Strasbourg.

PNG - 90.2 ko
Reseau National de Surveillance sismique
Comme on peut le voir le séisme de 3.9 est un enregistrement automatique et donc non validé

Cet événement est effectivement bien inscrit sur ce site, mais il s’agit d’un enregistrement automatique non validé par un spécialiste. Vu l’heure, 23h14 TU soit 01h14 heure locale, il pourrait s’agir peut-être d’une défaillance d’enregistrement du séisme de 5.6 survenu à 23h12 en Roumanie.
Quoi qu’il en soit, cet événement de 3.9 ne figure pas sur les sites : du CEA, de Géoazur, du CSEM, et le réseau italien. De plus, avec une telle magnitude, une alerte avec appel à témoignage aurait été forcément déclenchée par le Bureau Central Sismologique Français (B.C.S.F.), or cela n’a pas été le cas.
Si cela peut vous rassurer, il n’y a donc pas eu de séisme de 3.9 dans la vallée de la Durance.

Confusion entre magnitude et intensité
Autre mauvaise interprétation relevée sur le net avec cet article où sont confondues magnitude et intensité.
Pour différencier les deux échelles, l’intensité était exprimée en chiffres romains, c’est du moins une règle que s’efforce de respecter rigoureusement "Azurseisme.com". De nos jours, pour des problèmes informatiques l’intensité est aussi donnée en chiffres arabes, par les spécialistes, d’où la confusion pour un public non initié.
La magnitude se calcule alors que l’intensité donne lieu à une estimation.
Pour ce qui concerne le séisme de Prazzo, une commune située dans le Piemont occidental, il faut interpréter "intensité de VII-VIII (7,5)" et non une magnitude 7.5 qui correspondrait à un tremblement de terre catastrophique en Ubaye/Piemont. Il en est de même pour les autres événements de Chasteuil dans les gorges du Verdon, proche de Castellane, Saint-Paul-sur-Ubaye etc...
Le séisme de Prazzo a certes, bien eu lieu, mais son intensité reste discutable. Après recherche en archives, Azurseisme a d’ailleurs consacré une page sur cet événement, en revoyant à la baisse l’intensité de ce séisme italien ou français qui n’aurait probablement pas fait de dégâts.
Voir la page consacrée au séisme de Prazzo

Cet article permet d’attirer l’attention sur les informations diffusées trop hâtivement, il convient d’être prudent et de vérifier le sujet si possible à partir des sources.



1 Message

  • Prudence avec la presse 25 septembre 2016 12:31, par Sébastien

    Je ne sais pas qui a sorti cela ?
    Ma station sismique de Barcelonnette n’a même pas déclenchée. Avec un séisme en Durance et une Magnitude de 3.9 elle aurait fait un bon en l’air.
    Les journalistes auraient pu au moins vérifier avant de publier.
    Séb

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

Toute l'actualité Azurseisme