Réactivation de l’essaim sismique en Ubaye

mardi 6 décembre 2016

Depuis le 11 novembre 2016 l’activité sismique en essaim survenue au Nord de Barcelonnette, dans le massif du Parpaillon et qui a tant fait parler d’elle, semble se réactiver après plusieurs mois de repos. Cependant, ce mini essaim a tendance à migrer légèrement vers le Nord, à environ 8 km à l’ouest de Saint-Paul-sur-Ubaye.
Selon les enregistrements du laboratoire Géoazur, du 11 novembre au 22 décembre 18h00, trente huit petits séismes se sont produits dont quatre de magnitude supérieure ou égale à 2.0. La plus forte magnitude de cette reprise a atteint 2.8 le 21 décembre 2016, les autres événements restent inférieurs à 2.0.
Cette crise située dans le massif du Parpaillon, a été initiée le 26 février 2012 avec un séisme de magnitude 4.5. Elle a duré un peu plus de quatre ans, générant plus de 15 000 séismes, jusqu’en avril 2016 et cela sur un tout petit territoire de 10 km2.
Cette séquence a produit entre autre plus de 130 séismes de magnitude comprise entre 2.0 et 3.0 ; 21 séismes de magnitude comprise entre 3.0 et 4.0 ; 2 séismes de magnitude comprise entre 4.0 et 5.0 et enfin 1 séisme d’une magnitude locale de 5.2 (Ml), le plus fort de cette crise survenu le 7 avril 2014 et qui a produit des dégâts légers localement.
Un séisme de magnitude plus forte n’est pas exclus.

PNG - 572.2 ko
Séisme du 21 décembre 2016
(Source : Géoazur)


Répondre à cette brève