Séisme de Kos (Grèce)

samedi 22 juillet

Un séisme de magnitude 6,6 (U.S.G.S.), 6.5 (Institut Grecque), 6.4 Mw (ReNaSS) s’est produit le 20 juillet 2017 à 22h31 TU soit le 21 à 01h31 heure locale, en mer Egée, à la frontière entre la Grèce et la Turquie. Les zones les plus proches de l’épicentre sont l’île de Kos (30 947 hab.) en Grèce et le port de Bodrum (88 075 hab.) de la province de Mugla en Turquie. Le tremblement de terre a produit des dégâts importants dans les zones les plus proches de l’épicentre et a généré un tsunami de faible ampleur.

PNG - 78.4 ko
Marégraphe de Bodrum (Turquie)
On peut voir la succession de vagues provoquées par le séisme à 22h31 TU (Source : INGV)

Le effets
Sur l’île de Kos, de nombreux bâtiments ont été détruits faisant 2 morts et 120 blessés dont 5 graves. Les deux victimes ont été tuées dans une rue animée de Kos, par des pierres d’un vieux bâtiment qui s’est effondré près d’elles.
Le porte-parole du gouvernement grec Dimitris Tzanakopoulos a déclaré que l’aéroport de l’île fonctionnait normalement et que les routes étaient en bon état. Seul "le port de Kos a été fermé au trafic en raison d’un affaissement".
En Turquie, dans la petite ville balnéaire de Bodrum environ 360 personnes ont été blessées.
la secousse a également été ressentie dans les autres îles grecques de l’archipel du Dodécanèse, en mer Egée, notamment à Rhodes.

Les répliques
De nombreuses répliques sont en cours, parmi celles-ci certaines ont dépassé la magnitude 4.0
20/7/17 à 23h23 TU magnitude 4.7
21/7/17 à 01h38 TU magnitude 4.6
21/7/17 à 02h 12 TU magnitude 4.7
21/7/17 à 17h09 TU magnitude 5.0 (20h09 heure locale)
22/7/17 à 17h09 TU magnitude 4.7
La réplique du 21 juillet à 20h09 heure locale, a provoque un mouvement de panique, les habitants et les touristes se sont rués à l’extérieur des bâtiments.

Tsunami

Ce tremblement de terre s’est produit dans une zone côtière et a généré en raison de son ampleur, un tsunami dans les zones autour de l’épicentre.
Le Centre d’AlerteTsunami (C.A.T.) de l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (I.N.G.V.), qui effectue le suivi en temps réel des tremblements de terre en Méditerranée, a envoyé dix minutes après l’événement, une alerte tsunami.
Le tsunami a ensuite été mesuré par le marégraphe de Bodrum (Turquie), à 12 km au nord de l’épicentre, où il a été observé une anomalie avec un pic d’environ 30 cm au-dessus de niveau de la mer.
Le train de vagues a inondé les rivages, les rues et les hôtels situés sur le littoral. En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/notes/Un-p...
Selon la presse grecque, le tsunami a également été observé sur l’île de Kos. Des chaises de plage, des parasols et des bancs de bois flottent au milieu des voiliers et des yachts.
En Turquie, dans la région Gümbet d’Halicarnasse, le tsunami a balayé 12 bateaux et 5 bateaux ont été échoués, des dizaines de maisons ont été inondées.



Répondre à cette brève

Toute l'actualité Azurseisme