Séisme de Toscane

vendredi 21 juin 2013

Selon l’Institut National Géophysique et Volcanologique italien (I.N.G.V.), un séisme de magnitude 5.2 (Ml) et 5.3 (MLv) selon le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (C.S.E.M.), s’est produit le 21 juin 2013 à 10h33 TU soit à 12h33 heure locale en Toscane entre les provinces de Massa-Carrare et Lucca. Selon les coordonnées de l’INGV, l’épicentre a été localisé à 8,5 km au nord-est de Carrare, à 2 km au sud de Fivizzano. La profondeur du foyer a été estimée à 5 km environ. La ville la plus proche serait Carrare qui regroupe 65 573 habitants.
Dans les localités de Minucciano, Giuncugnano et de Grimolazzo, des installations ont été mises à la dispositions pour les personnes qui hésitent à regagner leur domicile.
Selon l’INGV les communes de Casola in Lunigiana, Fivizzano (province de Lucca) et Minucciano (province de Massa-Carrara), Giuncugnano, Piazza al Serchio et Vagli sotto seraient à moins de 10 km de l’épicentre.

Répliques
De nombreuses répliques ont suivi le même jour, le choc principal notamment à 11h19 TU magnitude 3.8 ; 12h12 de magnitude 4.1 ; 12h20 de magnitude 4.0 ; 13h58 de magnitude 3.8 et 14h23 de magnitude 3.9 selon le C.S.E.M.
22 juin 2013 réplique de magnitude 3.6 à 01h56 TU.
23 juin 2013 répliques de magnitude 3.9 à 13h13 TU et de 4.6 à 15h01. Deux autres répliques se sont produites le 29 juin 2013 à 9h00 et 11h06 TU et de magnitude 3.7 et 3.5.
Nouvelle réplique de magnitude 4.5 (C.S.E.M.) le 30 juin 2013 à 14h40 TU, suivi d’une seconde de 3.7 (C.S.E.M.) à 18h18 TU le même jour.
Réplique de magnitude 3.5 le 8 juillet 2013 à 23h31 TU.
- Répliques de magnitude 3.4 (Ml) à 3h34 TU et de 3.3 à 4h58 le 12 juillet 2013.

PNG - 521.7 ko
Localisation de l’événement
Infographie : André Laurenti

Les effets
Les pompiers ont reçu de très nombreux appels de personnes paniquées.
Dans quelques secteurs de Garfagnana et de Lunigiana il y a eu des coupures d’électricité. Il a été rapporté quelques chutes de cheminées et de corniches dans les communes de Fivizzano et de Casola in Lungiana. A Lucignano la protection civile a évacué des maisons. Dans cette même localité trois personnes ont été blessées en fuyant les bâtiments dans lesquels ils se trouvaient au moment du séisme.
La commune de Minucciano (2 521 habitants) a mis en place des centres d’accueil dans les établissements scolaires. Dans ce village, une partie du toit de l’ancienne école qui est maintenant la maison locale Pro Loco, s’est effondrée. Heureusement, au moment du tremblement de terre à 12h30, il n’y avait personne. Diverses maisons de cette petite ville auraient été également endommagées et des personnes âgées auraient été évacuées. A Gorfigliano (900 habitants) situé à 5 km de Minucciano, certaines maisons montrent d’importantes fissures, des chutes de plâtre et des problèmes sur les toitures.
Des dégâts ont été signalés aussi à la maison de repos "Roberto Nobili" de Magliano, une fraction de la commune de Giuncugnano.
Par ailleurs, selon la protection civile, les localités d’Equi Terme et Casola ont été isolées par un glissement de terrain, plusieurs bâtiments auraient été endommagés.
A Regnano (fraction de la commune de Casola) il a été constaté l’écroulement partiel du campanile de l’église et également à Aiola (fraction de la commune de Fivizzano).
A Busana des débris sont tombés et des fissures se sont ouvertes sur la Maison de la charité et la Mairie. A Castelnuovo Monti, il y a des fissures sur un bâtiment composé de 11 appartements.
Entre Lunigiana et Garfagnana, on déplore 432 bâtiments endommagés et 638 personnes évacuées.
Selon la presse italienne, une personne a été blessée à Postella.
Le tremblement de terre a également été ressenti clairement à Modène, où il est tombé un morceau de corniche de l’église de San Domenico.
A la Spezia, plusieurs usines ont été évacuées à titre de précaution, tout comme la Bourse de Milan.
A Pise le Conseil municipal qui était réuni au Palais Gambacorti, a été évacué par précaution.
Le tremblement de terre a été ressenti de la Ligurie au Frioul-Vénétie, en Emilie Romagne, en Lombardie, dans le Piemont en Venezia-Giulia et en Marche.
Lors de la réplique du 30 juin, la secousse qui a été ressentie jusqu’à Florence, a effrayé les nageurs sur les plages de la Versilia et de la côte Apuanes. Beaucoup de personnes ont préféré quitter la plage et revenir à leur voiture.

Sismicité historique
Ce n’est pas la première fois que la terre tremble dans ce secteur parmi les séismes les plus important, un tremblement de terre de magnitude 6,5 survenu le 7 septembre 1920.

Quelques vidéos sur ce séisme
Visite de Regnano (fraction de la commune de Casola) : http://www.youreporter.it/video_Tra...
Quelques effets à Casola : http://www.youreporter.it/video_Il_...



Répondre à cette brève