Séisme en Algérie

vendredi 1er août 2014

Selon le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (C.S.E.M.) et le réseau Américain USGS un séisme de magnitude 5.6 s’est produit en Algérie le 1er août 2014 à 4h11 TU soit à 5h11 heure locale. L’épicentre a été localisé en mer à 19 km environ au nord d’Alger et au nord-est de Bologhine.
Selon la presse Algérienne la secousse a été fortement ressentie dans les wilayas de Tipaza, Blida, Boumerdes et Tizi Ouzou. Des milliers de citoyens ont quitté leur domicile, par peur. Quelques fissures sont apparues dans plusieurs bâtisses a Alger et Boumerdes. Le dernier bilan officiel communiqué par le ministère de la santé fait état de 6 morts et 420 personnes légèrement blessées. Parmi les décès : 2 ont été victimes d’arrêt cardiaque et les 4 autres se sont jetés des immeubles.

Sur les lieux, il a été constaté des dommages provoquées par le séisme sur des dizaines de maisons des quartiers ouest de la capitale, alant de Bab El-Oued en passant par Bologhine jusqu’à la commune d’Aïn Benian. Ce sont surtout les vieilles bâtisses qui ont été particulièrement touchées.
Selon des témoins oculaires, le pont, situé juste à côté du chantier de la Grande Mosquée d’Alger, qui relie Mohammedia au Centre Commercial Ardis, a été fermé à la circulation automobile par les policiers. Ce pont aurait été très fragilisé par le tremblement de terre, rapportent plusieurs sources concordantes.
La société de distribution d’Alger (SDA) (filiale de Sonelgaz), a indiqué que « suite à cette secousse, des coupures d’électricité mineures ont été enregistrées dans certains quartiers d’Alger dues au fonctionnement normal et préventif des protections au niveau des postes sources desservant ces régions ». Ajoutant que la situation a été rétablie rapidement après les vérifications d’usage. _Trois équipes du contrôle technique des constructions (CTC) ont été chargées d’expertiser près de 2.000 logements ’’menaçant ruine’’ à Bab El Oued, La Casbah, Belouizdad et Bordj El Kiffan.
Ce séisme a été suivi par de nombreuses répliques. Après le choc principal deux répliques de 3.9 et 4.6 se sont produites à 4h20 et 4h26 TU, six autres ont atteint des magnitudes comprises entre 3.0 et 3.6.
Le dernier événement important remonte au 21 mai 2003 avec un séisme de magnitude 6.7 qui avait fait de nombreuses victimes.



Répondre à cette brève

Toute l'actualité Azurseisme